Football : les clubs amateurs engagés en Coupe de France autorisés à reprendre leur activité cette semaine

La Fédération Française de football a annoncé ce mardi 19 janvier la participation des clubs amateurs à la 104ème édition de la Coupe de France. Le Ministère des Sports a donné son accord pour que les tours de la Coupe de France qui concernent la voie des clubs « amateurs » puissent se dérouler.

Sedan ; 05/10/2019 ; N2 CSSA 1 - 0 Epinal au stade Louis Dugauguez
Sedan ; 05/10/2019 ; N2 CSSA 1 - 0 Epinal au stade Louis Dugauguez © MaxPPP

"La Fédération Française de football est heureuse de confirmer la participation des clubs amateurs à la 104ème édition de la Coupe de France". Le Ministère des Sports a en effet donné son accord ce mardi 19 janvier pour que les tours de la Coupe de France qui concernent les clubs « amateurs » puissent se dérouler. Les équipes de Métropole et d’outre-mer encore engagées dans la compétition sont ainsi autorisées à reprendre dès à présent les entraînements pour se préparer à la compétition dans le cadre d’un protocole sanitaire strict. Une lumière dans le tunnel pour ces clubs en manque de compétition à cause de la situation sanitaire. 

En Champagne-Ardenne, cela concerne Sedan (N2), Prix-lès-Mézières (N3), Epernay (N3), FC Métropole Troyenne (R1), St-Méziéry (R1), Reims Ste Anne (R1). Ils disputeront donc leur 6ème tour les 30 et 31 janvier, trois mois après la date initiale. "Cette décision est le fruit d’une collaboration étroite et permanente avec les autorités gouvernementales depuis plusieurs semaines et la FFF se félicite de cette décision qui permet, à la fois, la continuité de l’activité sportive professionnelle pour les clubs de L1 et de L2 et le bon déroulement d’une compétition emblématique de l’unité du football français", détaille la Fédération dans un communiqué. 

Protocole sanitaire strict

La FFF précise que seuls les clubs amateurs engagés dans la Coupe de France 2020/2021 sont autorisés à reprendre les entraînements collectifs et la compétition à ce stade. Les tours de Coupe de la France qui concernent les clubs amateurs pourront ainsi se jouer à partir du samedi 30 et dimanche 31 janvier et selon le calendrier prévisionnel des différents tours à disputer (matches en retard du 5e, 6e, 7e, 8e jusqu’aux 32e de finale).

Tous les matchs se dérouleront à huis clos. Tous les matchs seront fixés en début d’après-midi pour respecter le couvre-feu. Les tests PCR (2 à 3 jours avant le match) et antigénique (le jour du match) seront obligatoires. En lien étroit avec les ARS et respect de leur recommandation. Avec un référent COVID dans chaque club, la présence d’un médecin jour de match pour contrôler les tests PCR négatifs. La limitation stricte des accréditations aux personnes ayant une fonction opérationnelle essentielle à l’organisation du match et enfin, le renforcement des dispositifs d’hygiène individuels et collectifs. 

Considérant l’absence de dates disponibles dans un calendrier très contraint par la crise épidémique, aucun match ne sera reporté pour cause de COVID. Si une équipe se trouve dans l’incapacité de participer à la rencontre du fait de la mise à l’isolement de tout ou partie de son effectif ou pour défaut de tests, celle-ci sera éliminée par forfait. 

Le tirage au sort du 6ème tour dans le Grand Est avait eu lieu sur le plateau de France 3 Alsace le 21 octobre dernier. 

En raison du contexte sanitaire, la formule de la compétition a été modifiée. Les clubs amateurs rejoindront les professionnels - dont l'entrée en lice a lieu ce mardi 19 janvier pour les clubs de L2 - en 16ème de finale.

Voie des clubs amateurs :

Voie des clubs de Ligue 2 et Ligue 1 :

Réunification clubs professionnels & clubs amateurs :

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football sport