La fuite de gaz à Reims n'en était pas une

© France 3 Champagne-Ardenne
© France 3 Champagne-Ardenne

69 personnes évacuées, une centaine confinée à cause d'une fuite de gaz à Reims, mercredi 11 octobre. Mais la forte odeur ressentie par les riverains était due à un câble électrique sous-terrain qui a brûlé.

Par Marc Taubert

Une forte odeur a paniqué de nombreux riverains de la rue Jean XXIII, à Orgeval à Reims, mercredi 11 octobre peu après 18h30. Les pompiers, alertés, ont alors pensé qu'il s'agissait d'une fuite de gaz.

Un périmètre de sécurité a été installé pendant que GRDF déployait ses moyens et coupait le gaz tandis qu'Enedis éteignait l'électricité pour éviter tout risque d'explosion.

Le câble responsable de la surchauffe a aussi provoqué une explosion et un début d'incendie sous-terrain et en surface – rapidement maîtrisé – faisant trembler le sol selon des témoins présents.

Après avoir été sûr qu'il ne s'agissait pas d'une fuite de gaz et que la situation était maîtrisée, les pompiers ont fait rentrer les personnes chez elles, une par une, famille par famille.

Trois locataires trop importunés par l'odeur ont été relogés par leur bailleur, Plurial Novilia, selon une personne proche de l'organisme.

13 pavillons environnant l'incident étaient encore touchés par des coupures de courant dans la matinée du jeudi 12 octobre. Enedis effectuait toujours des travaux sur le câble endommagé. Le courant a totalement été rétabli à 11h.

A lire aussi

Sur le même sujet

Entretien avec... Cédric Heitz, coach du CCRB

Près de chez vous

Les + Lus