Il est indémodable et conquiert les plus jeunes : l'album Panini fait son arrivée à Reims

Les vignettes de l'album Panini sur la ville de Reims seront en distribution dans les maisons de quartier et à l'Hôtel de ville / © Marie-Line Fournier / France 3 Champagne-Ardenne
Les vignettes de l'album Panini sur la ville de Reims seront en distribution dans les maisons de quartier et à l'Hôtel de ville / © Marie-Line Fournier / France 3 Champagne-Ardenne

Ils restent indémodables pour les nostalgiques et séduisent aujourd'hui les jeunes Rémois. En tout, 8.000 albums Panini et leurs célèbres vignettes ont été distribués aux enfants dans le cadre du loisir Tours, des animations organisées pendant les vacances de Pâques.

Par FM avec Marie-Line Fournier

Entre les frappes de djembé, le tir à l'arc, le beach volley ou encore courses d'obstacles, le lancement officiel de l'album Panini consacré à la ville de Reims a trouvé toute sa place. Ce mardi 9 avril, pendant le Loisirs Tour, la ville a distribué l'album, intitulé "Pars à la conquête de ta ville" et une centaine de vignettes dédiées à la Cité des Sacres.

Monuments, personnalités et sportifs à l'honneur

Le but de ces fameux albums en vogue depuis les années 1970, c'est de remplir les cases de l'album avec les vignettes correspondantes, dont certaines sont plus rares que d'autres. Monuments, histoire, personnalités... les pochettes de vignettes seront disponibles prochainement dans les maisons de quartier et à l'Hôtel de ville.
 
Arnaud Robinet présentant aux enfants l'album Panini consacré à la ville de Reims / © Marie-Line Fournier / France 3 Champagne-Ardenne
Arnaud Robinet présentant aux enfants l'album Panini consacré à la ville de Reims / © Marie-Line Fournier / France 3 Champagne-Ardenne

Les vignettes les plus recherchées ne sont pas vraiment celles représentant les personnalités politiques ou historiques, mais plutôt "Cafaro qui a mis une reprise de volée", lance un garçon, ou "Rémi Oudin". Des vignettes qui semblent plus recherchées que les autocollants du maire, qui s'est attribué la numéro 1.

Pour l'élu, cet album est avant tout un moyen pour les jeunes de se sentir pleinement Rémois et de mieux comprendre leur ville:

"Lorsqu'on est habitant d'une ville, on appartient à une grande communauté. Pour pouvoir comprendre l'évolution de sa ville, ses personnalités, son évolution... C'est la suite de la campagne de communication #JeSuisRémois."
- Arnaud Robinet, maire de Reims

En tout, 8.000 albums ont été imprimés ainsi qu'1,2 million de vignettes autocollantes. La ville y a consacré 25.000 euros, le prix du partage de souvenirs d'enfance.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus