INSOLITE. Il installe une grille sur sa façade, des gens y accrochent de nombreux cadenas

Après avoir installé une grille sur la façade de son agence immobilière, en centre-ville de Reims (Marne), son gérant a vu deux douzaines de cadenas y apparaître depuis le mois de décembre. Cette situation l'amuse.

C'est peut-être un nouveau monument de Reims (Marne) qui est en train de naître. Depuis qu'une grille a été installée sur la façade d'un ancien hôtel particulier, des gens s'amusent à y accrocher des cadenas.
Cet hôtel particulier, rénové, est le siège de l'agence des Clefs de l'immobilier. Son gérant, Guillaume Ladroye, est ravi de son idée.
Sollicité par France 3 Champagne-Ardenne, il raconte que "c'est une grille que j'ai posée début décembre, avant les fêtes. Je revenais de Paris, donc c'est un clin d'oeil. Quand on y va avec mes enfants et ma compagne, on va à Montmartre, on va au pont des Arts." Vous savez, ce pont célèbre pour ses grilles latérales couvertes de cadenas. L'agent n'est d'ailleurs jamais y contre laisser un petit cadenas en souvenir avec sa famille.
D'où cette idée d'installer cette grille en écho, sur la façade de son agence. "C'est à nous, le bâtiment nous appartient. Des entreprises et artisans locaux l'ont entièrement rénové et embelli." Il le précise car certaines personnes sont fans et croient qu'il s'agit d'une initiative de la ville. "Pas du tout, c'est une idée personnelle. Et ça ne dégrade absolument pas le bâtiment."

Un petit bout de Paris à Reims

À l'installation de la grille ("fabriquée et posée par un artisan de Reims"), "quelques cadenas se sont installés."  Après le sien et celui de ses enfants. "Petit à petit, sans faire de communication, pas mal de petits cadenas se sont rajoutés. Ça fait un buzz." La faute à la radio Champagne FM, et aux médias qui ont suivi... "Ça prend : sans que je le veuille, et plus vite que ce que j'aurais pensé."  
Pour lui, les cadenas du pont des Arts ou de Montmartre (exemple bien illustré avec cette photographie) font pleinement partie du paysage. "J'aime bien que les amoureux en mettent un, ou les enfants aussi et qu'ils fassent un voeu." C'est intergénérationnel, selon lui.

Résultat, des collègues ou une petite partie de la clientèle ont commencé à le faire également. "Ils m'envoient des photos régulièrement, à présent. J'en suis ravi : le seul but, c'est que de l'amour." 
Interrogé sur le devenir des cadenas du pont des Arts (tous retirés avec leurs grilles par la municipalité pour raisons de sûreté), il ne juge pas la comparaison très... comparable.
"Ça a duré des années. Et ils ont été obligés de retirer les cadenas car c'était trop lourd et que le pont avait un problème. Là, c'est une grille bien fixée sur un mur, d'un bâtiment qui a une centaine d'années et qui a passé les deux Guerres mondiales."
"Mon but n'est pas de garnir ce mur de cadenas, mais juste de faire un clin d'oeil. On verra dans le temps s'il y en a beaucoup trop, je n'en ai aucune idée..." Même s'il ne verrait pas d'un mauvais oeil que la grille soit complètement recouverte. "C'est que de l'amour, des voeux, et c'est drôle. Tant mieux si les gens en profitent." 

Pas un gadget commercial, juste un clin d'oeil

A priori, aucune personne n'est encore rentrée dans l'agence pour acheter une maison à Guillaume Ladroye après que la grille a servi d'appât. "On n'en est pas encore à ce stade-là... Mais ce n'est pas mesuré. Après, si ça arrive, ce serait fou, car ce n'est pas le but premier. La base n'est pas du tout commerciale : encore une fois, ce n'est qu'un clin d'oeil."
L'agent immobilier n'avait d'ailleurs pas "anticipé" l'imminence de la Saint-Valentin (qui pousse le Leclerc de Saint-Brice à distribuer des paniers roses aux célibataires). "Tant mieux. C'est que de l'amour." C'est le mot, dixit l'agent qui n'hésite pas à se décrire comme "fortement amoureux". Il ne pensait "pas que ça prendrait tant d'ampleur" (voir l'adresse, rue Buirette, sur la carte ci-dessous).

L'un des cadenas les plus récents vient d'une petite fille. "Les enfants sont contents. Celle d'une collègue est venue avec son petit cadenas. Elle m'a dit qu'elle avait fait un voeu : j'étais ravi. C'est souriant, bienveillant." Vous savez maintenant où aller pour exprimer votre amour, faire un souhait... ou chercher un bien immobilier, pourquoi pas.

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité