Kopa, la première star du foot français

Publié le Mis à jour le
Écrit par IG

Premier Ballon d'or français, l'ancien joueur du Stade de Reims et du Real Madrid était la première star du football hexagonal. Le club rémois lui a rendu hommage ce mardi en baptisant son centre de vie Raymond-Kopa.

Ballon d'Or en 1958, meilleur joueur de la Coupe du monde 1958, une légende, un mythe, "le Napoléon du foot"... Raymond Kopa était tout cela, et bien plus encore. Enfant d'immigrés polonais, mineurs dans le Nord de la France, à Noeux-les-Mines, il est aussi devenu le symbole de tout un peuple, celui d'exilés.

Doué sur la pelouse, il est repéré et intégre l'équipe de Reims dans les années 50, puis part en Espagne, au Real Madrid pour 3 saisons en 1956. Puis retour à Reims, où il termine sa carrière en 1967.

Il fut quadruple champion de France avec le Stade de Reims (1953, 1955, 1960, 1962) et triple vainqueur de la Coupe d’Europe avec le Real Madrid (1957, 1958, 1959). Sélectionné à 45 reprises en équipe de France, il a marqué 18 buts avec le maillot tricolore.

Jean-Pierre Caillot, le président rémois, l'a nommé Président d’honneur du Stade de Reims en 2008.

Raymond Kopa est décédé le 3 mars 2017, à l'âge de 85 ans, des suites d'une longue maladie.

Les quatre infos en plus sur Raymond Kopa
  • Raymond Kopa n'est pas très doué à l'école, "ni pour les mathématiques, ni pour l'histoire, ni pour le reste." Seul le foot compte.
  • La légende du football ne mesurait qu'1,68 mètres, ce qui lui a valu en Espagne le surnom de "Kopita".
  • En 1963, il est suspendu 6 mois pour avoir déclaré "les Footballeurs sont des esclaves".
  • Dans le film OSS 117 : "Le Caire, nid d'espions" (sorti en 2005), le réalisateur Michel Hazanavicius fait un clin d'oeil à Raymond Kopa. Dans la dernière scène, l'acteur Jean Dujardin lit le Parisien libéré, en gros plan on aperçoit le titre "Raymond Kopa quitte le FC Reims" avec en sous-titre : "Il rejoint le Réal de Madrid".