L'Extra, premier restaurant inclusif à Reims, a trouvé un local dans le quartier du Boulingrin

Le restaurant qui emploiera des personnes en situation de handicap mental a trouvé son futur local à Reims. Gonzague Peugnet, le président de l'association à l'initiative du projet, lance en avril une campagne de financement participatif.

Le restaurant inclusif l'Extra a trouvé son futur local, en face des halles du Boulingrin
Le restaurant inclusif l'Extra a trouvé son futur local, en face des halles du Boulingrin © Champagne Création

"On a marqué l'essai, il faut maintenant le transformer." Depuis l'annonce de la création du premier restaurant inclusif à Reims il y a un an, Gonzague Peugnet sait qu'il marche sur des oeufs. Outre la pandémie de Covid-19, il sait qu'un rien peut mettre à mal son initiative, l'ouverture d'un restaurant employant des personnes en situation de handicap mental dans le centre-ville de Reims. Ce jeudi 1er avril, il s'offre un moment de répit : c'est avec joie et enthousiasme qu'il annonce avoir enfin trouvé un local dans le quartier chic du Boulingrin. Dans quelques jours, il lancera une campagne de financement participatif pour mener à bien son projet.

"Tu ne fais pas les choses à moitié !"

"Ça se concrétise pour nous, se réjouit Gonzagues Peugnet. Les gens autour de moi me disent 'dis-donc, le quartier du Boulingrin, tu ne fais pas les choses à moitié!'" Une bonne nouvelle certes, mais le président de l'association "Les Amis du RB22" (qui chapeaute le projet) sait que les semaines à venir seront décisives. Car si le local est trouvé et que le protocole de cession de fonds de commerce a été signé, il va falloir récolter suffisamment de fonds pour pouvoir disposer des clés à la fin du mois de juin 2021 et financer les travaux.

Pour ce faire, l'équipe de l'Extra aura besoin de réunir la somme de 150.000 euros d'ici la fin du mois de juin (50.000 euros ont déjà été recoltés). Ensuite, viendra la période de travaux et d'équipement où 200.000 euros supplémentaires seront nécessaires. L'équipe espère ouvrir le restaurant à la fin de l'année 2021.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
handicap société tourisme économie