Léna Massinger a été élue Miss Champagne-Ardenne 2022 : "je suis très fière"

Onze femmes de 18 à 24 ans ont concouru le vendredi 15 octobre pour devenir la Miss Champagne-Ardenne 2022. C'est Léna Massinger, de Reims (Marne), qui a obtenu le titre. Elle s'est exprimée sur le plateau de France 3 Champagne-Ardenne.

Onze prétendantes, pour une seule place... On connaît le nom de la nouvelle Miss Champagne-Ardenne depuis le vendredi 15 octobre 2021.

Il s'agit d'une étudiante de Reims (Marne, voir sur la carte un peu plus bas), âgée de 20 ans. Elle se nomme Léna Massinger.

Le lendemain de l'obtention de sa ceinture et de sa couronne de Miss, Léna Massinger a témoigné sur le plateau de France 3 Champagne-Ardenne. Elle représentera la région lors de l'élection de Miss France 2022, le 11 décembre 2021.
(En photo avec Miss France ci dessous sur Instagram).


Le présentateur Baptiste Galmiche a interrogé la Miss.


Comment avez-vous vécu votre soirée d'élection ?

"J'ai bien vécu mon élection, j'étais très peu stressée. Ce qui m'a permis de faire un discours assez concis. Je suis très fière."


Pourquoi ne peut-on pas parler d'une compétition ?

"Il y avait une très bonne ambiance. J'avais une très bonne promo : je les embrasse toutes. Et les hurlements du public font beaucoup de bien pendant une élection."


Vous avez gagné : qu'est-ce qui a fait la différence ?

"Je me pose la même question. Je n'aurai pas la réponse... Je pense que nous avions toutes quelque chose qui nous était propre. Je ne sais pas du tout pourquoi ça a été moi, mais j'en suis ravie."


Comment allez-vous représenter la Champagne-Ardenne ?

"Dans chaque chose que j'entreprends dans ma vie, j'aime le réussir. Là, j'ai réussi à être Miss Champagne-Ardenne et j'espère pouvoir ramener l'écharpe de Miss France à ma région, qui ne l'a jamais eue."


Quel sera votre programme si vous devenez Miss France ?

"Ma cause, ce sont les droits des femmes. J'espère pouvoir mettre cette cause qui me tient à coeur en lumière, partout où je serai invitée. Mais D'abord, il faut que je sois élue Miss France..."

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
miss france people culture femmes société