Marne : cinq communes manifestent contre les nuisances des camions de betteraves

Population et élus ont manifesté, ce samedi 16 octobre, sur le rond-point de l'Europe à Pomacle (Marne). Les nuisances dues aux camions transportant des betteraves sont au centre de leurs récriminations.

Avoir du sucre, c'est bien. Mais cela nécessite d'acheminer des tonnes de betteraves au site de Cristal Union, au nord de l'agglomération de Reims (Marne).

Et pour acheminer tous ces légumes, il faut bien des camions. Selon une partie de la population locale, ces derniers roulent trop vite, ou en trop grand nombre, ou en faisant trop de bruit. Voire en polluant trop. C'est surtout un sentiment d'insécurité qui prévaut : on ne se sent pas trop de prendre la route avec tout ce trafic.

Des personnes habitant le secteur, ainsi qu'une poignée d'élus se sont rassemblées devant la mairie de Boult-sur-Suippe (Marne), ce samedi 16 octobre 2021. Avant d'aller protester au rond-point de l'Europe à Pomacle (en fait à Bazancourt, voir sur la carte ci-dessous).


L'une des associations représentées était le Collectif Boult Environnement. Son président, Jean-Claude Georget, s'est montré conciliant auprès de France 3 Champagne-Ardenne. "On ne parle pas forcément des camions de betteraves, mais des camions qui passent toute l'année dans notre village. Quand on est traversé par des centaines de camion, ce n'est pas soutenable quand on vit à la campagne. On n'est pas du tout contre le développement économique. Mais nous demandons au Grand Reims et au département de pouvoir sauvegarder notre bien-être, en déviant ces camions."

Des aménagements routiers, comme des chicanes ou une déviation, pourraient régler le problème. Mais cela risque de prendre du temps pour être mis en place.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
routes transports société