Mort d'un lycéen de 15 ans à Reims : l'autopsie écarte "toute intervention extérieure", des analyses encore en cours

Un adolescent de 15 ans a été découvert inanimé dans les toilettes d'un lycée professionnel privé de Reims le mardi 9 avril. Ce jeudi, le procureur de la République de Reims a fait le point sur l'affaire à la suite des premiers résultats de l’autopsie.

"Une affaire tragique", dont les circonstances sont encore floues. Ce mardi 9 avril, un adolescent de 15 ans a été retrouvé mort dans les toilettes du lycée Saint Jean-Baptiste de La Salle à Reims.

À la suite d'une autopsie réalisée ce jeudi 11 avril, le procureur de la République de Reims, François Schneider, a donné un point presse durant lequel il a fait un point sur l'affaire.

Un "jeune homme sans histoire"

La victime s'était rendue aux toilettes juste avant le dîner, à 18h45, quand une responsable l'a entendu tousser et vomir. Cette dernière a alors envoyé un élève pour aller voir, avant qu'elle ne soit prévenue et qu'elle ne réalise un massage cardiaque. Aux alentours de 19 heures, la police était avertie de la mort du jeune homme.

François Schneider a tenu à souligner la réactivité du personnel de l'établissement. Il précise aussi qu'une enquête d'environnement a fait entendre le personnel de l'établissement. Il s'agissait, selon ses mots, d'un "jeune homme sans histoire", ayant fait l'objet de quelques moqueries, sans qu'on puisse les qualifier de harcèlement. Le procureur de la République de Reims a également précisé que sa situation était connue de la vie scolaire.

Des analyses en cours

Il a, par ailleurs, demandé à ce que les rumeurs sur la vie personnelle du jeune homme (qui ne seraient pas en lien avec les causes de sa mort) ne soient pas répandues afin de laisser la famille et l'établissement tranquilles, et que la justice puisse faire son travail.

En revanche, les résultats de l'autopsie réalisée ce jeudi laissent des zones d'ombre et ne permettent aucunement d'avoir des certitudes sur les causes de sa mort. Mais l'autopsie écarte "toute intervention extérieure".

Pour en savoir plus, il faudra attendre les résultats des analyses complémentaires, ce qui prendra quelques semaines. 

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité