Reims : les jardins familiaux les pieds dans l'eau

© Teddy Caruel / France 3 Champagne-Ardenne
© Teddy Caruel / France 3 Champagne-Ardenne

A Reims, les jardins familiaux prennent l'eau. Depuis deux mois, ils sont inondés. Pourtant, le printemps est là... Les jardiniers trépignent. Ils devraient semer à cette époque de l'année. Pour le moment, les voilà bien obligés de prendre leur mal en patience. 

Par Isabelle Forboteaux

D'habitude à cette période de l'année, l'endroit fourmille de jardiniers. On plante les premières pommes de terre, salades, l'ail et autres légumes de printemps. Cette année, impossible de lancer les cultures.

1.600 parcelles dans l'agglomération rémoise


L'agglomération de Reims comprend 1.600 parcelles de jardins familiaux. La plupart installées en zones inondables sur d'anciens marécages. 
A des niveaux très bas au début d'hiver, les nappes phréatiques ont gonflé en quelques semaines.

Pour semer, il faudra donc attendre juin et les légumes manqueront forcément dans les assiettes.

► Retrouvez le diaporama de notre reporter Teddy Carruel : 

Dans l'agglomération rémoise, les jardins ouvriers sont inondés

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le dépannage de la voiture de gendarmerie

Les + Lus