Reims : naissance de "Politigame", une chaîne pour sensibiliser les jeunes et donner une autre image des politiques

"Politigame", la chaîne récemment créée sur YouTube, compte déjà des dizaines d'abonnés. Son concept original, interviewer des politiques, pendant qu'ils jouent à des jeux vidéo, est né de l'imagination d'un jeune marnais, Nathan Robin, bientôt 18 ans.
L'idée de créer "Politigame" a germé pendant le premier confinement.
L'idée de créer "Politigame" a germé pendant le premier confinement. © Nathan Robin.

Il soufflera les 18 bougies de son gâteau d'anniversaire, le 28 août prochain. Il vient d'obtenir son baccalauréat, mention très bien, et rêve déjà d'intégrer la prestigieuse Ecole Nationale de la Magistrature. Il n'a pas pu participer aux dernières élections, mais pour la Présidentielle, c'est certain, il se rendra aux urnes. La politique le passionne, depuis toujours.

"J'ai grandi dans un environnement très politisé", raconte-t-il. "Ma mère a milité aux côtés de Rudy Namur, élu socialiste d'opposition à la mairie de Chalons-en-Champagne, dans la Marne. Mon beau-père est également engagé en politique. Je voulais intégrer Sciences Po, et finalement, pour la rentrée prochaine, je suis inscrit à la Fac de Droit de Reims". La suite, c'est peut-être, un peu tôt, pour l'évoquer, avec précision, mais Nathan Robin envisage de devenir magistrat.

La chaîne est déjà suivie par des dizaines d'abonnés.
La chaîne est déjà suivie par des dizaines d'abonnés. © Nathan Robin.

Arrêter les préjugés

L'idée de créer "Politigame" est née pendant le premier confinement. C'est aujourd'hui devenu une réalité. Sur YouTube, la toute nouvelle chaîne, compte déjà une petite centaine d'abonnés. "Elle peut intéresser tout le monde, mais c'est plus important que des jeunes regardent. Mon objectif est qu'ils ne se sentent pas oubliés par les politiques. S'il y a un vote en plus, ce sera déjà une réussite".

Quand il discute avec ses amis, Nathan Robin constate à quel point de fausses idées circulent. Avec sa chaîne, il veut essayer d'arrêter les préjugés. "Il faut rétablir la vérité sur la politique", dit-il. C'est pourquoi, une fois par mois, il publie les entretiens qu'il a avec des députés.

Echanger, en jouant

Pour parvenir à s'entretenir de manière originale, avec des élus, Nathan Robin a fait partir de très nombreux "e-mails". "Je leur ai présenté le principe et leur ai demandé : Est-ce-que vous êtes partant ? J'ai été surpris, le député du Nord, Dimitri Houbron (Agir Ensemble), a été le premier à me répondre, et à me contacter directement".

"Politigame" peut intéresser tout le monde, mais c'est important que des jeunes regardent. Mon objectif est qu'ils ne se sentent pas oubliés par les politiques. S'il y a un vote de plus, ce sera déjà une réussite.

Nathan Robin, créateur de "Politigame".

Mais depuis, Aurore Bergé, députée (LREM) des Yvelines, Nicolas Démoulin, député (LREM) de l'Hérault, Ugo Bernalicis,  député (La France Insoumise) du Nord, et, pour le Grand Est, Aina Kuric, députée (Agir Ensemble) de la Marne, ont donné suite à ses sollicitations.

Le principe est simple. Après une présentation de l'élu, Nathan leur propose de jouer à un jeu video, et les questionne, pendant qu'ils jouent. Des thèmes très variés peuvent être évoqués : la loi sur les réseaux sociaux, la cybercriminalité, la jeunesse, l'environnement, ou encore le "live" de Gabriel Attal.

Nathan Robin se tient informé sur les thèmes qu'il évoque avec les politiques.
Nathan Robin se tient informé sur les thèmes qu'il évoque avec les politiques. © Nathan Robin.

Les jeux, comme intermédiaires

GeoGuessr, TrackMania, Rocket League, Overcooked, Golf it, League of Legends, les jeux auxquels Nathan Robin invite les élus à se confronter, constituent un intermédiaire, "pour intéresser le public jeune", confie-t-il. "Le jeu est à l'image, et, pendant qu'il ou elle joue, on le voit répondre aux questions, évoquer des anecdotes. Le jeu est généralement nouveau pour eux". Parfois, comme Aurore Bergé, les politiques s'enflamment , en jouant. "Ca fait du bien. On voit qu'ils restent des êtres humains".

Il faut rétablir la vérité sur la politique.

Nathan Robin, créateur de "Politigame".

Pour réaliser ses vidéo, Nathan Robin est équipé d'un ordinateur fixe, assez puissant, pour les jeux, et d'un micro. Il a en projet de prochains entretiens, pour la rentrée. "J'envisage de contacter des politiques, plus haut placés, comme des secrétaires d'Etat. C'est ambitieux, mais il faut essayer, se challenger", dit-il avec enthousiasme.

Le jeune Châlonnais, qui a fréquenté le lycée de Vitry-le-François, ira-t-il jusqu'à proposer une interview au Président de la République ? Il n'en parle pas encore, mais qui sait si le succès de sa chaîne YouTube, ne va pas lui donner des ailes ?

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique médias jeunesse société jeu vidéo culture insolite