• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Reims s'affiche en toutes lettres au pied de la cathédrale

Cinq lettres bleues ont fait leur apparition au pied de la cathédrale de Reims. / © France 3 Champagne-Ardenne
Cinq lettres bleues ont fait leur apparition au pied de la cathédrale de Reims. / © France 3 Champagne-Ardenne

Reims a installé ce samedi 15 juin de grosses lettres bleues sur le parvis de la cathédrale. Elles ne disent rien de plus que le nom de la ville mais sont déjà devenues des aimants à selfie.

Par Matti Faye

L'installation des cinq lettres bleues est toute récente, mais elles attirent déjà les appareils photos et les smartphones comme des aimants. Il faut dire que l'endroit choisi pour l'installation, au pied de la cathédrale, valait déjà le détour. Le voilà désormais taillé pour les réseaux sociaux.
 

Comme de nombreuses villes avant elle, Reims transforme son nom en une marque et veut la faire apparaître sur Facebook, Twitter et surtout Instagram. Le maire de la ville, Arnaud Robinet a d'ailleurs publié dès ce matin un cliché pris devant sa nouvelle installation.
 
Voir cette publication sur Instagram

Beau week end ensoleillé à toutes et tous! #Reims #reimstagram

Une publication partagée par Arnaud Robinet (@arnaud_robinet) le


"C'est une super idée, l'emplacement géographique est au top avec la cathédrale en fond. Ça représente bien Reims. Et le bleu est bien choisi, dynamique. C'est joli", s'enthousiame Manon, une Rémoise qui fait découvrir la ville à deux amies venues du nord de la France.

Ce genre d'installations fleurit dans les villes du monde entier. "On avait déjà vu ça à Amsterdam, indique Birgit, une Allemande qui découvre Reims le temps d'une journée. Elle n'est pas forcément fan de la couleur choisie pour les lettres : "À Amsterdam, c'est rouge, c'est peut-être plus visible."
 
© France 3 Champagne-Ardenne
© France 3 Champagne-Ardenne

Deux Américains profitent aussi de l'emplacement pour prendre quelques clichés. Mais un petit rien les chagrine : le panorama serait presque gâché par un arbre planté juste derrière l'installation. "Ce serait mieux sans l'arbre, avec la cathédrale en arrière-plan", plaisante James venu de San Francisco fêter les cinquante ans de son ami Steven. "Mais c'est magnifique !"

Après la rue de Tambour, dont les pavés peints en couleur ont fait le bonheur d'Instagram il y a quelques semaines, voici peut-être le nouveau spot des amateurs de réseaux sociaux à Reims. Mais si l'envie vous dit de laisser libre cours à votre créativité au pied des lettres bleues, un pannonceau fixé sur la structure vous rappelle à l'ordre : "Il est interdit de monter sur les lettres". Il suffit de rester quelques minutes près de l'installation pour constater que cette directive sera difficile à faire respecter.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Recrudescence de piqûres d'insectes

Les + Lus