Cet article date de plus de 4 ans

Et si c'était bientôt la fin des manuels scolaires ?

La Région Grand Est souhaite supprimer les manuels scolaires (papiers) au détriment des livres électroniques, consultables sur tablette. Un nouvel équipement qui priverait les fédérations de parents d'élèves de leur principale source de financement.
Jusqu'à ce jour, ce sont les fédérations de parents d'élèves qui équipent les lycéens en manuels scolaires. Bientôt, les bourses aux livres pourraient disparaitre pour laisser place aux livres numériques sur tablettes ou ordinateurs. Une évolution technologique qui laisse plutôt sceptiques certains parents de lycéens.

Le prix de ces tablettes et ordinateurs varie entre 370 et jusqu’à plus de 1.000 euros selon les modèles (avec une subvention régionale de 50 %, si les revenus du foyer fiscal n'excèdent pas les 6.000 euros par mois). Plus cher, quoiqu'il en soit, que le système actuel et ses 14 euros d'adhésion aux fédérations de parents d'élèves. Une manne financière qui disparaitra une fois les manuels papiers définitivement enterrés.

Autre point noir pointé par les parents d'élèves, le manque de concertation avec les élus. Des politiques qui appellent quant à eux les fédérations à se réinventer.

D'ici 2020, tous les lycées de la région Grand Est devraient passer au tout numérique.

Voir notre reportage

durée de la vidéo: 02 min 07
Est-ce bientôt la fin des manuels scolaires ? ©France 3 Champagne-Ardenne

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société région grand est politique