• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Les vélos partagés et sans borne d'attache Gobee.bike, arrivent à Reims

Présentation des vélo Gobee.Bike en présence des élus Catherine Vautrin (LR), présidente de Reims Métropole et Arnaud Robinet (LR), maire de Reims. / © Johanna Jacquot-albrecht / France 3 Champagne-Ardenne
Présentation des vélo Gobee.Bike en présence des élus Catherine Vautrin (LR), présidente de Reims Métropole et Arnaud Robinet (LR), maire de Reims. / © Johanna Jacquot-albrecht / France 3 Champagne-Ardenne

Comme nous vous l’annoncions le mois dernier, des vélos d’un nouveau genre arrivent à Reims. Ceux-là ne possèdent pas d’attache à une borne et sont en libre-service. On peut les prendre et les déposer n'importe où grâce à son smartphone.

Par LG

Après Lille et Paris, les vélos verts de Gobee.bike débarquent à Reims. Ce type de vélo partagé est le seul service de vélos en libre-service sur le marché international co-créé et dirigé par le Français, Raphael Cohen. L'entreprise Gobee.Bike, tout récemment installée en France, veut conquérir le marché du vélo de location. Et leur innovation risque bien de bousculer les opérateurs traditionnels.

A Reims, il y a "quelques centaines de vélos" en circulation pour l'instant. D’autres seront introduits dans les prochains jours ou semaines en fonction des besoins. Il n’y a pas de délimitation géographique d'utilisation. Les utilisateurs pourront aussi signaler sur l'ampli si un vélo est endommagé ou mal garé.

Une dizaine de personnes de la start-up contact travaille à Reims pour faire fonctionner ce service.

La mairie de Reims et Reims Métropole insistent énormément sur le fait que ce service n'aura aucun coût pour la collectivité puisque c'est simplement une nouvelle entreprise qui s’y implante. En revanche, ces deux institutions assurent qu'elles vont continuer à faire des efforts en matière d'urbanisme et de pistes cyclables, notamment sur les routes qui sont rénovées.

Comment ça marche ?

Il faut nécessairement un smartphone pour utiliser ce service et installer l'application (App Store ou Google play). Chaque vélo possède une puce GPS et l'application de l'entreprise permet de localiser les vélos les plus proches.

Ensuite, il vous faudra scanner un code à l'arrière du vélo pour l'emprunter à l'aide, toujours, de votre smartphone.

Pas besoin ensuite de s'embêter pour trouver une borne, vous pourrez le garer et le verrouiller partout où vous le souhaitez. Une condition : ne pas le laisser dans des endroits gênants. Des capteurs sont censés détecter si le vélo a été laissé dans un endroit interdit.

Son coût : 50 centimes par demi-heure et 50 euros de caution.
© Vincent Dupire / France 3 Nord Pas-de-Calais
© Vincent Dupire / France 3 Nord Pas-de-Calais

► Plus d'infos sur gobeebike.fr

Les vélos partagés et sans borne d'attache Gobee.bike, arrivent à Reims
Comme nous vous l’annoncions le mois dernier, des vélos d’un nouveau genre arrivent à Reims. Ceux-là ne possèdent pas d’attache à une borne et sont en libre-service. On peut les prendre et les déposer n'importe où grâce à son smartphone. - France 3 Champagne-Ardenne - ALBRECHT Johanna / GRIFFON Isabelle

 

Dans le détail...

Les vélos verts Gobee.bike sont très facilement reconnaissables et accessibles via une application mobile permettant aux utilisateurs de les localiser, les déverrouiller grâce à un QR code unique pour chaque vélo, puis de se rendre à la destination de leur choix. Gobee.bike fonctionne sans station, apportant ainsi plus de liberté aux utilisateurs, et cela, sans que les municipalités n'aient à dépenser le moindre centime – alors que la mise en place d'un système classique de vélos à partager avec bornes et sa maintenance coûte souvent plusieurs millions d'euros à la ville.

Après chaque déplacement, les vélos Gobee.bike peuvent être stationnés dans n’importe quel espace de parking à vélos. Il suffit d’abaisser manuellement un verrou situé sur la roue arrière pour terminer la course. Seuls les utilisateurs ayant créé leur compte, peuvent déverrouiller et utiliser un vélo Gobee.bike ; ces derniers sont équipés d’un système d’alarme intégrée et de capteurs pour détecter toute utilisation non prévue, ou même détecter un vélo qui serait laissé au milieu de la rue. Le coût d’utilisation des vélos verts Gobee.bike est de 0,5 € par demi-heure seulement. Les utilisateurs qui créeront leur compte sur l’application dans les premières semaines après le lancement ne paieront qu’une caution de 15 € au lieu de 50 €.

A lire aussi

Sur le même sujet

Restauration intérieure de la Villa Majorelle à Nancy

Les + Lus