Vol de câbles en cuivre : "c'est un fléau, en un an, 30 kilomètres ont été dérobés" en Champagne-Ardenne

Publié le

23 communes près d'Épernay dans la Marne ont été privées de connexion après un vol de 900 mètres de câble en cuivre. Les travaux de rétablissement sont toujours en cours pour une centaine de foyers. Ces vols se multiplient avec la hausse du cours de la matière première.

À Chouilly, près d'Épernay dans la Marne, dans la nuit de samedi 3 à dimanche 4 décembre, des malfaiteurs ont volé 900 mètres de câble en cuivre. Un méfait qui a privé de connexion internet 1 600 foyers dans 23 communes.

Les désagréments ont touché aussi bien des personnes avec un abonnement téléphone fixe ou ADSL raccordées via le réseau cuivre que celles qui ont fait le choix de la fibre optique. Car le vol du cuivre a également endommagé la fibre, sans qu'elle soit visée spécifiquement par le larcin.

Les équipes techniques d'Orange se sont déployées sur le terrain pour rétablir au plus vite la connexion aux clients touchés. Si les travaux sur la fibre ont pu s'achever rapidement, car les dégâts étaient plus limités, ceux qui touchent le réseau cuivre demandent plus de temps.

"C'est un peu plus long parce qu'il va falloir réinstaller les 900 mètres de réseau cuivre", précise Emmanuel Lagler, directeur des relations avec les collectivités territoriales d'Orange. "Il y a un travail de logistique qui est très important et qui mobilise plusieurs équipes techniques. On ne pourra certainement pas [rétablir la connexion] avant cette fin de semaine."

30 km de câbles volés l'an dernier

Suite à ce vol, une enquête a été ouverte. Le cuivre est de plus en plus ciblé par les voleurs, car sa valeur a explosé récemment. En un an, la valeur du métal a doublé. En Champagne-Ardenne, Orange a recensé une cinquantaine de vols l'an dernier, essentiellement dans la Marne et dans l'Aube. Au total, environ 11 000 foyers de ces deux départements ont été touchés.

Les zones les plus touchées sont situées à proximité des axes autoroutiers, nous explique-t-on. En 2021, une trentaine de kilomètres de câble ont ainsi disparu dans notre région. "C'est un véritable fléau pour nos clients. Mais c'est également un fléau pour nous Orange, car nous devons mobiliser nos équipes techniques au dernier moment. Et nous réalisons ces actions sur nos fonds propres", explique Emmanuel Lagler.

L'opérateur travaille avec les forces de l'ordre et les préfectures contre ces vols. Une convention de lutte contre la malveillance a été signée au niveau national.

Orange a prévu d'éteindre progressivement son réseau historique en cuivre. C'est la fibre optique qui prendra le relais dans la plupart des cas. Quatre communes des Ardennes participent à une expérimentation de cette procédure de "décommissionnement", comme elle est appelée dans le jargon de l'opérateur.

Dès le mois de mars 2023, l'ADSL et le téléphone fixe classique ne fonctionneront plus dans ce secteur situé autour de Vrigne-aux-Bois. Orange veut ensuite généraliser cette procédure pour éteindre son réseau cuivre sur tout le territoire à horizon 2030.

Quand le réseau cuivre aura tiré sa révérence, Orange espère que ces vols seront de l'histoire ancienne. La fibre optique n'a en tout cas pas la même valeur marchande que le cuivre.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité