Agression mortelle de Julien : trois personnes en garde à vue

C'est une information de nos confrères de l'Est Républicain, trois personnes parmi lesquelles l’agresseur présumé de Julien ont été placées en garde à vue. Elles sont originaire du Nord de la Meurthe-et-Moselle et de la Moselle et devrait être présentées au parquet jeudi 29 septembre 2016. 

© France 3 Lorraine
Selon nos confrères de l'Est Républicain, trois personnes ont été placées en garde à vue. Elles sont originaire du Nord de la Meurthe-et-Moselle et de la Moselle et devrait être présentées au parquet jeudi 29 septembre 2016.

Parmi elles se trouve l’agresseur présumé de Julien, l'adolescent de 17 ans qui est décédé suite à cette agression à Nancy.

L'adolescent avait été victime d'un coup de poing au visage, place de la République, après être sorti avec des amis d'une boîte de nuit à Nancy dans la nuit du 16 septembre dernier.

Quelques minutes plus tard suite à un malaise sur le pont des fusilliers, il avait été pris en charge par les services de secours et transporté à l'hôpital.
Il avait pu regagner son domicile à Saint Nabord au petit matin.
Sa mère, l'a ensuite trouvé inanimé dans sa chambre.
Il succombera quelques jours plus tard à ses blessures, malgré les soins intensifs prodigués par les médecins, d'abord à Remiremont puis à Nancy.

Une marche blanche en mémoire de Julien


Une marche blanche est organisée ce mercredi 28 septembre 2016 dans les rues de Remiremont en hommage à Julien.

La marche partira à 15h du lycée Jeanne-d'Arc, où l'adolescent étudiait en Terminale Pro Vente, traversera la ville de Remiremont, et finira devant le parvis de la mairie.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter