Au cri de "Antifa !", ils vandalisent la librairie qualifiée de "local pour l'extrême droite"

En marge du traditionnel défilé du 1er mai, la très conservatrice librairie nancéienne "Les deux cités" a été à nouveau prise pour cible. Ce lieu controversé, qualifié de "local pour l'extrême droite" par certains, fait l’objet de vandalismes réguliers.

Le 1er mai 2024, après une manifestation pour la journée internationale des travailleurs qui s’est déroulée dans le calme dans le centre-ville nancéien, une petite partie du cortège, surtout des militants d’extrême gauche et antifascistes, a continué de défiler sans autorisation en direction de la vieille ville. La librairie Les deux cités a été vandalisée.

Le cortège officiel s'était élancé à 10h30 de la place Dombasle, pour rallier la place Stanislas vers midi. Alors que la manifestation officielle commence à se disperser, environ cinquante personnes décident de continuer de manifester sans autorisation, en scandant les slogans antifascistes. Elles prennent la direction de la place Saint Epvre, avant de tourner vers la Grande Rue, direction la librairie Les deux cités.

"Nancy, Nancy, antifa", martèlent certains, sous le nez des badauds attablés en terrasse dans la rue piétonne. L’espace de quelques secondes, quelques individus cagoulés s’avancent vers la façade de la librairie fermée en ce jour férié, brisent la vitrine et taguent les graffitis "Mort aux fafs" (France aux Français), "Nancy antifa" et un symbole anarchiste.

La librairie Les deux cités est installée depuis 2020 en vieille ville à Nancy, à deux pas de la place Stanislas. Elle invite fréquemment des personnalités controversées, telles que le polémiste d'extrême droite Éric Zemmour. Présentée par ses fondateurs comme une librairie indépendante proposant une littérature "conservatrice" et "enracinée", elle est régulièrement prise pour cible par les militants d’extrême-gauche et antifascistes et qualifiée de "lieu identitaire" ou de "local pour l’extrême droite" par ses opposants.

Quelques minutes après ces débordements, deux personnes ont été interpellées par les forces de l’ordre.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité