Journée Internationale des Droits des Femmes : Isabelle Mangin reçoit la médaille d'or de la Ville de Nancy

Dans le cadre de la Journée Internationale des Femmes, pour l'égalité des Droits, Laurent Hénart, maire de Nancy, a remis la médaille d'or de la Ville à Isabelle Mangin, résistante, lieutenant de l'armée américaine, mardi 8 mars 2016.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité
Dans le cadre de la Journée Internationale des Femmes, pour l'égalité des Droits, Laurent Hénart, Maire de Nancy, a remis la médaille d'or de la Ville à Isabelle Mangin, mardi 8 mars 2016, dans le Salon Carré  de l'Hôtel de Ville.

Isabelle Mangin est une figure connue de la mémoire à Nancy.

A 97 ans (et 2 mois), Mme Mangin n'a rien perdu de sa verve et a été unanimement saluée : " Vous avez le tempérament du général Patton : on ne vous fait pas faire ce que vous ne voulez pas faire ! Vous êtes une belle personne et une belle âme."

Isabelle Mangin : son histoire


Née le 3 décembre 1918 à Vitry-sur-Orne en Moselle, elle a grandi à Sarrebruck où son père, ingénieur des mines, travaillait.  La Sarre ayant décidé de se rattacher à l’Allemagne en 1935, elle a rejoint Nancy où elle a entamé des études de Lettres. Elle a intégré les réseaux résistants organisés par ses professeurs pour empêcher les étudiants d'être incorporés au STO.

Pendant trois ans, de 1940 à 1943, elle a assuré des missions de transmissions d’informations, de décodage et d’encodage de messages avant de devenir interprète auprès du Général Patton.  

En tant que Lieutenant de l'armée américaine, elle a suivi pendant six mois le célèbre Commandant de la troisième Armée des Etats-Unis,
jusqu'en juin 1945, date à laquelle elle a retrouvé son époux, libéré d'un camp de prisonnier de guerre.

Pendant 37 ans, Isabelle Mangin a mené une carrière d’enseignante au Lycée Henri Poincaré de Nancy, dans les classes préparatoires des Grandes Ecoles. Elle a également assuré des missions de traductrice auprès du Tribunal de Grande Instance et d'expert près la Cour d’appel.

Connue pour son engagement associatif, elle est vice-Présidente de Lorraine Résistance, elle a témoigné de nombreuses fois auprès de la jeunesse pour partager son expérience. Elle a d'ailleurs participé à la conférence organisée par la Ville de Nancy à l’occasion du 71ème anniversaire de la Libération de Nancy, en septembre dernier.

Femme de courage et de convictions, elle a été plusieurs fois honorée par la République : Croix du combattant de la guerre de 39-40, Croix du combattant volontaire de la Résistance, Officier des Palmes académiques, Croix dans l’Ordre National du Mérite.

Des médailles qu'elle évoque avec Lodoïs Gravel et Delphine Lahondé :

Dans votre rubrique ci-dessous "A lire aussi" : l'article et le reportage consacrés à Isabelle Mangin, ainsi que le webdocumentaire "Les Résistances".