Mariages, fêtes de famille ou manifestations associatives, de nombreux événements prévus de longue date sont chamboulés par le calendrier politique et les élections législatives anticipées du 30 juin et du 7 juillet 2024. En Meurthe-et-Moselle, les municipalités font face à de nombreux problèmes d’organisation.

Mariages, fêtes de famille ou manifestations associatives, de nombreux événements prévus de longue date sont bouleversés par le calendrier politique et les élections législatives anticipées du 30 juin et du 7 juillet 2024. Quand la salle des fêtes d’une commune sert à la fois de bureau de vote et de lieu de mariage, c’est parfois un vrai casse-tête. En Meurthe-et-Moselle, les municipalités sont forcées de s'adapter pour trouver des solutions.

Une grande fête prévue depuis six mois annulée

À Vandœuvre-lès-Nancy, c’est la déception. L’organisation des élections législatives anticipées, dont le premier tour a lieu le 30 juin 2024, contraint la municipalité à annuler la Fête des associations, prévue le même jour au parc Richard Pouille. "On a étudié toutes les possibilités mais il était impossible d’organiser tout à la fois. Nous avons essayé de décaler la Fête des associations au mois de septembre mais le créneau est déjà pris par Nancy, qui fait une fête similaire à la même période. On n’a pas eu le choix", confirme le service de communication de la municipalité.

Cette fête était l’un de nos plus gros événements de l’année, une centaine de stands étaient prévus

Service de communication de Vandœuvre-lès-Nancy

Pourtant, la mairie a tout essayé. Mais la mise en place des bureaux de vote implique une importante mobilisation des personnels municipaux qui ne peuvent donc pas assurer, au même moment, l’installation et l’organisation d’une manifestation d’une telle ampleur : "Cette fête était l’un de nos plus gros événements de l’année, une centaine de stands étaient prévus. L’annonce de ces élections, moins de trois semaines avant, a tout bouleversé. L’organisation de l’événement durait depuis six mois, c’est forcément une déception".

Mariages sous tension ?

Benjamin Bourrier est fleuriste à Vandœuvre-lès-Nancy. De par son métier, il côtoie beaucoup de futurs mariés et participe à l’organisation de baptêmes, de mariages et de fêtes en tout genre. "Heureusement, aucun de mes clients n’a dû annuler son mariage ou trouver une nouvelle salle des fêtes car ils ont loué des lieux privés qui n’appartiennent pas à des communes. Le week-end du 30 juin, pendant le premier tour, n'est pas forcément le plus problématique, car la plupart des gens travaillent encore, donc il y a moins de célébrations. Le week-end du second tour par contre, le 7 juillet, il y a beaucoup plus de mariages prévus", observe le fleuriste.

Le bureau de vote sera au-dessus des mariés, au 2ᵉ étage

Mairie de Lunéville

Un jeune couple de Lunévillois, lui, a eu une grosse frayeur. Leur salle de mariage, le Réservoir à Lunéville, se trouve être aussi un bureau de vote. "L’un de nos bureaux de vote se trouve dans un lieu appartenant à la commune qui accueille également de nombreux événements. Un grand mariage était prévu dans cette salle depuis un an au moins, avec plus de 200 invités, il tombe au moment des législatives anticipées. Quand les futurs mariés ont appris que leur salle devait se transformer en bureau de vote, ils étaient un peu catastrophés. La maire de la commune a fait le choix de ne pas sacrifier le mariage, nous les avons tout de suite rassurés. Le dimanche des élections, au lendemain de leur soirée, ils pourront ranger et nettoyer tranquillement. Le bureau de vote sera au-dessus des mariés, au 2ᵉ étage", communique la municipalité de Lunéville.

Plusieurs communes concernées

Rose-Marie Falque est la présidente de l'association des maires de Meurthe-et-Moselle. Elle est aussi maire d’Azerailles, un petit village situé au sud-est de Lunéville. "C’est compliqué d’organiser ces élections en urgence, ne serait-ce que pour trouver les salles. En général, on prend la salle des fêtes communale pour organiser le bureau de vote mais dans de nombreux cas, les salles sont déjà réservées pour des mariages ou des célébrations familiales et c’est bien normal. Il faut donc trouver en urgence des lieux où tenir des bureaux de vote en remplacement de ces salles, comme des écoles", résume l’édile.

C'était complètement inattendu et cela touche les petites communes rurales comme les plus grandes villes

Rose-Marie Falque, présidente de l'association des maires de Meurthe-et-Moselle

Dans son bureau, une pile de documents reçus depuis l’annonce des élections législatives anticipées attend d’être traitée. Cette contrainte d’organisation de dernière minute représente une charge supplémentaire pour les municipalités. "C'était complètement inattendu et cela touche les petites communes rurales comme les plus grandes villes. Cela représente du travail en plus donc nous allons devoir payer des heures supplémentaires aux fonctionnaires. La démocratie veut que l’on trouve des salles pour organiser les élections, ça n’est pas évident mais nous allons trouver des solutions et nous adapter au mieux", rassure Rose-Marie Falque.

Les élections législatives anticipées auront lieu les 30 juin et 7 juillet prochains. En Meuse, en Meurthe-et-Moselle, en Moselle et les Vosges, on ne compte pas moins de 124 candidats pour 21 circonscriptions au total.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité