Lunéville : 602e Foire Grasse, une foire qui date du Moyen-Âge

La foire grasse de Lunéville / © France 3 Lorraine
La foire grasse de Lunéville / © France 3 Lorraine

C’est une tradition, une fête ancestrale qui se déroule chaque année, la veille de Mardi Gras à Lunéville (Meurthe-et-Moselle). C'est la Foire Grasse qui se tient ce lundi 4 mars 2019 dans les rues la la ville. Cette foire qui date du Moyen-Âge fête cette année son 602e anniversaire.
 

Par Francine Dubail

Ce lundi 4 mars 2019, il ne fallait pas manquer la 602e Foire Grasse de Lunéville qui se déroule comme chaque année, chaque veille de Mardi Gras et ce depuis 1417.

20 000 visiteurs attendus 

Plus de 200 camelots et exposants sont présents aux alentours du château. On attendait cette année encore pas moins de 20 000 visiteurs.
Avec la foire agricole de Poussay dans les Vosges, la Foire Grasse de Lunéville est la seule du Grand Est à avoir traversé les siècles.
En ces temps de Carnaval, cette manifestation annonce la fin prochaine de l’hiver.
Si la tradition veut que les visiteurs s’offre un bouquet de mimosa, la foire fait la part belle aux charcuteries et autres cochonnailles, d'où son nom de "Foire Grasse"!

Moi je suis le plus ancien boucher installé au Val d'Ajol et voilà 34 ans que je vends mes produits durant la Foire Grasse 

rappelle Francis Laroche.

Une foire qui date du Moyen-Âge

Cette foire est devenue au fil du temps une grande fête populaire. La première édition a débuté au 15ème siècle en 1417 à l’initiative des bouchers-charcutiers. A cette époque, la Foire Grasse permettait aux villageois des communes environnantes de venir faire leurs emplettes annuelles. Les camelots s’installaient sur le parvis de l‘église et aux abords du château. Les habitants venaient acheter des semences, des outils, des vêtements ou encore des tissus.

La fête des charcutiers 

Ce sont les bouchers Charcutiers qui tenaient le haut du pavé en vendant leurs cochonnailles.
Il faut dire qu’avant de faire Carême, ces 40 jours de jeûne avant Pâques, aujourd’hui encore vous pouvez acheter des saucisses lotharingiennes et du fuseau lorrain.
Les charcuteries étaient accompagnées des célèbres "auriquettes", des petits gâteaux briochés avec trois cornes symbolisant les croissants de lune qui figuraient sur l’emblème de la cité. Si cette spécialité a été remplacée par les beignets de carnaval, les saucisses sont toujours sur les étals.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus