Meurthe-et-Moselle : l'or pour Steven Da Costa, sacré champion du monde de karaté à Dubaï

A 24 ans, Steven Da Costa s'offre une ligne de plus à son impressionnant palmarès. Après son titre olympique, le pensionnaire de l'USL Mont-Saint-Martin (Meurthe-et-Moselle), est de nouveau sacré champion du monde de karaté. Un sans faute pour le champion Lorrain qui entre dans l'histoire du karaté.

Son objectif était de conserver sa couronne de champion du monde obtenu à Madrid en 2018. Contrat rempli pour le Français Steven Da Costa, dans la catégorie des moins de 67 kg. Originaire de Mont-Saint-Martin en Meurthe-et-Moselle, le karatéka est de nouveau sacré à l'occasion de ces mondiaux organisés à Dubaï trois mois après avoir été remporté une médaille d'or aux Jeux olympiques à Tokyo.

Steven Da Costa s'est imposé face au Macédonien Emil Pavlov, champion d'Europe 2014 et 2018 des -60 kg. A l'issue d'un début de combat très tactique, Steven Da Costa a rapidement accéléré et facilement battu son adversaire 8 à 0 (combat arrêté). Il conserve sans problème son titre mondial. "Je respecte beaucoup mon adversaire" a déclaré Steven Da Costa après sa victoire, "mais je ne sais pas pourquoi. Soit il marquait et je passais à côté, soit je marquais et ça passait. Et là, ça a été beau."

Pour se hisser en finale, Steven Da Costa a remporté successivement cinq combats mercredi aux dépens du karatéka de Curaçao Jordy Timmermans (4-0), du Kosovar Ylli Cenaj (2-0), du Bulgare Vasil Rivov (3-0), du Grec Dionysios Xenos (4-2), et enfin du Japonais Soichiro Nakano (3-2).

Déjà champion du monde 2018 et double champion d'Europe (2016 et 2019), Steven Da Costa sait déjà qu'il lui sera impossible de défendre son titre olympique à Paris dans trois ans, puisque le karaté ne figure pas au programme définitif des JO-2024.

La famille Da Costa en force

Plus tôt, dans la journée, Jessie Da Costa, le frère de Steven a décroché une médaille de bronze aux championnats du monde de karaté à Dubaï. Dans la catégorie des moins de 84 kg, il a remporté son combat face au champion du monde en titre, le Croate Ivan Kvesic. "Je suis très content" a déclaré le médaillé à l'issue de son combat, "il fallait venir la chercher. Je retourne à la maison avec une médaille, comme Steven. Les gens ne s'en rendent pas compte mais c'est vingt ans de travail acharné." A 24 ans, c'est la première médaille de sa carrière dans un grand championnat.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
karaté sport