Meurthe-et-Moselle : médico-social, les oubliés du Ségur, grève et manifestation ce mardi 7 décembre

Publié le
Écrit par Malika Boudiba
NANCY, le 08/09/2020
NANCY, le 08/09/2020 © MAXPPP / Alexandre MARCHI

Le secteur social et médico-social en grève ce mardi 7 décembre 2021. Les syndicats appellent à la mobilisation et à un rassemblement devant l’Agence Régionale de Santé à Nancy.

Ils sont environ 7.000 personnes à travailler dans le domaine social et médico-social en Meurthe-et-Moselle : éducateurs, mais aussi personnel auprès de personnes en situation de handicap ou encore auprès de sans-abris. Ils n'ont pas bénéficié du "Ségur de la santé".

Les syndicats veulent se rappeler au bon souvenir des pouvoirs publics un an après leur manifestation de décembre 2020. Ils appellent à la mobilisation devant l'ARS (l'Agende Régionale de Santé) mardi 7 décembre 2021. Ils réclament la table ronde qui leur avait été promise, selon Emmanuel Flachat secrétaire départemental de la CGT Meurthe-et-Moselle.


Pour Emmanuel Flachat,  "c'est l'hémorragie dans le secteur. Plusieurs dizaines de milliers de postes sont vacants sur tout le territoire. Il y a des gens qui quittent le métier pour le salaire, pour une reconversion professionnelle ou par épuisement. On est sur des métiers épuisants. Beaucoup de collègues se retrouvent avec des maladies professionnelles. Le secteur ne vend plus du rêve".

Plus grave, les personnes dépendantes de ces structures comme les personnes handicapées ou encore les sans abris seraient des victimes collatérales de la situation.  "Aujourd'hui, on a des structures en Meurthe-et-Moselle qui ne tournent plus. Faute de personnel, certaines sont obligées de réduire la capacité d'accueil. On renvoie les personnes vers les familles et parfois comme cela peut être le cas en psychiatrie, vers des MAS (Maison d'Accueil Spécialisée) en Belgique".

"Les oubliés du Ségur de la santé" réclament la revalorisation salariale par le supplément indiciaire (183€/mois) octroyé à l’ensemble des salariés ainsi que des moyens humains en personnels diplômés dans l’ensemble des établissements et services sociaux et médico-sociaux, entre autres. 

Dans un communiqué de presse, Chaynesse Khirouni, présidente du conseil départemental de Meurthe-et-Moselle leur apporte son soutien : "Si les revalorisations de certaines professions de santé permises par le Ségur, notamment celles des agents des EHPAD, très éprouvés par la crise sanitaire étaient urgentes, je considère qu’il est impératif d’accompagner la revalorisation des carrières et de soutenir les professionnels du secteur médico-social, qui sont une fois de plus oubliés."

 La grève du mardi 7 décembre 2021 est un mouvement national. Plusieurs manifestations sont prévues dans le Grand-Est. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.