Mort de Bernard Pivot : le journaliste-écrivain était un amoureux de Nancy

Bernard Pivot s'est éteint à l'âge de 89 ans, ce lundi 6 mai 2024. L'animateur, journaliste et écrivain était un fidèle du Livre sur la Place de Nancy.

Son club de coeur n'était pas l'AS Nancy Lorraine mais les verts de Saint Etienne. Mais son festival littéraire de coeur était assurément le premier grand rendez-vous littéraire de la rentrée, Le livre sur la place à Nancy. Bernard Pivot était un habitué du salon et de la place Stanislas, un amoureux de la cité Ducale. À tel point qu'en 2018, à l'occasion de la 40ᵉ édition, la liste des nominés au Goncourt n'avait pas été dévoilée à Paris pour la première fois mais à Nancy. "C'est un éloge à Nancy mais aussi à la ville natale d'Edmond de Goncourt et à la municipalité qui a accueilli les archives de l'Académie Goncourt" avait déclaré l'intéressé à France 3 Lorraine, "Nancy est la ville qui lance la course des prix littéraires".

durée de la vidéo : 00h02mn35s
Bernard Pivot, invité du journal de France 3 Lorraine à l'occasion du Livre sur la Place 2005. ©France Télévisions

durée de la vidéo : 00h01mn39s
En 2018, l'annonce des finalistes du prix Goncourt à Nancy. ©France Télévisions

durée de la vidéo : 00h04mn03s
Bernard Pivot, invite de France 3 Lorraine (2019) ©France Télévisions

Bernard Pivot s'était fait un nom en présentant l'émission littéraire Apostrophes dont le premier numéro avait été lancé le 10 janvier 1975 sur Antenne 2. Jusqu’en juin 1990, toutes les semaines, les plus grands écrivains de l’époque se sont prêtés en direct au jeu des questions réponses. De Charles Bukowski à Alexandre Soljenitsyne en passant par Vladimir Nabokov, Milan Kundera, Marguerite Yourcenar ou encore. Il devient le journaliste littéraire le plus connu et sans doute le plus influent de France

Bernard Pivot était aussi le créateur des championnats de France puis des championnats du monde d’orthographe. Premier membre de l'académie Goncourt à ne pas être écrivain (2005), il préside l'institution en succédant à Edmonde Charles-Roux de 2014 à 2019. En avril 2023, Bernard Pivot avait révélé dans le JDD que ce départ a été motivé suite à des soucis de santé, étant atteint d'une maladie au niveau du cerveau. "Je suis resté silencieux parce que le mal m'a frappé à la tête, siège du cerveau et de la parole. Mieux vaut se taire en attendant que la mémoire se recharge et que la pensée refleurisse" avait-il alors déclaré.

Bernard Pivot est mort ce lundi 6 mai 2024 à Neuilly-sur-Seine à l'âge de 89 ans, a annoncé sa fille Cécile Pivot à l'AFP.