Bernard Pivot quitte la présidence de l'académie Goncourt : “il revient en septembre 2020 au Livre sur la Place”

Le président Bernard Pivot et les neuf autres académiciens Goncourt sur la Place Stanislas à Nancy en septembre 2018. / © Lodoïs Gravel. France 3 Lorraine
Le président Bernard Pivot et les neuf autres académiciens Goncourt sur la Place Stanislas à Nancy en septembre 2018. / © Lodoïs Gravel. France 3 Lorraine

Interrogée ce mardi 03 décembre, Françoise Rossinot, se dit tout à la fois triste de tourner la page de 14 mois d'une collaboration chaleureuse mais reconnaissante de ces échanges avec celui qui reste membre d'honneur de l'institution. Et qui sera à Nancy pour l'édition 2020 du Livre sur la Place. 

Par Jean-Christophe Dupuis-Remond

C'est lui qui l'a fait quitter en 2018 son poste de commissaire générale du "Livre sur la Place" en la nommant déléguée générale de l'académie Goncourt. Françoise Rossinot, interrogée par téléphone ce mardi 03 décembre 2019, évoque avec chaleur et émotion ces quatorze mois passés aux côtés de Son président d l'académie Goncourt Bernard Pivot.
Et si l'académicien a choisi d'annonce aujourd'hui qu'il quittait son poste de président au 31 décembre, ce n'était pas une surprise pour la Nancéienne.

Il nous l'avait indiqué en juin lors de l'annonce du Goncourt de la Biographie.
- François Rossinot, DG de l'académie Goncourt

"Il avait demandé aux membres de l'institution de ne pas en faire état avant qu'il ne l'annonce lui-même", précise François Rossinot. "Il ne souhaitait pas que sa décision pollue la visibilité du prix. Il a donc attendu pour l'annoncer et chacun a respecté le silence."

Profiter des étés

Bernard Pivot a choisi de prendre -enfin pourrait-on dire- le temps de vivre.
"Bien sûr, je suis un peu triste mais c'est un choix logique pour cet homme exceptionnel et délicieux qui a tant donné à la Littérature", explique François Rossinot. "Il a tant fait pour elle. Une page se tourne et je suis consciente que j'ai eu beaucoup de chance de travailler avec lui. et ce serait clairement égoïste de ne pas comprendre qu'à l'aube de ses 85 ans, il a très envie de vivre pleinement ses étés, de les retrouver, de profiter du temps, pleinement."
Mais le président de l'académie Goncourt ne quitte pas pour autant l'institution.
"Il est et reste un académicien Goncourt. Il peut continuer à venir quand il le souhaite déjeuner avec ses confrères; Il peut continuer à représenter l'académie en France et à l'étranger. Et en attendant l'élection du nouveau président -ou présidente-, le mardi 21 janvier 2020, c'est François Chandernagor, vice-présidente en titre, qui assurera l'intérim."

Un roman en 2020

Et Nancy, dans tout cela? Peut-on imaginer une édition du livre sur la place sans Bernard Pivot, académicien Goncourt depuis 15 ans, président depuis 5 ans, lui qui a plus que jamais resserré les liens entre la cité ducale et l'institution?
"Bernard sera là pour l'édition 2020", révèle l'ancienne commissaire générale du premier salon de la rentrée littéraire.
"Il publie en avril prochain un livre sur la vieillesse dont le titre n'a pas encore été révélé; un livre au style Pivot, non pas triste mais teinté d'humour et de réflexion. Son public sera ravi de le retrouver l'automne prochain", prédit la Nancéienne.
Qui ne s'inquiète pas de la succession: "vous savez, l'académie, c'est une famille, tout se décide par vote, et toujours avec élégance et bienveillance. C'est naturellement dans cet état d'esprit que sera choisi le prochain président ainsi que celui ou celle qui occupera la 10e chaise autour de la table. En remplacement de Bernard Pivot, qui deviendra le premier membre d'honneur de l'académie."

Nous vous proposons de retrouver la Boîte à Je, série de question-réponses réalisée avec Bernard Pivot en 2018.18.


​​​​​​​

A lire aussi

Les + Lus