• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Nancy: Art'Ung, une association étudiante pour sauver les peintures de la Maternité Régionale

Les peintures de Roger Casse accrochées à l'entrée de la maternité de Nancy(Meurthe-et-Moselle). / © Alix Champlon. France 3 Lorraine
Les peintures de Roger Casse accrochées à l'entrée de la maternité de Nancy(Meurthe-et-Moselle). / © Alix Champlon. France 3 Lorraine

Des étudiants de Sciences Po Paris se mobilisent en cette fin juin pour lever les fonds nécessaires à la restauration des 3 tableaux de Roger Casse, accrochés à la Maternité Régionale de Nancy. La valorisation de ces oeuvres patrimoniales et du quotidien des nancéiens est au coeur de leur projet.

Par Alix Champlon

Art'Ung, L'association étudiante du campus nancéien de Sciences Po Paris, lance en cet été 2019, sa campagne de dons pour financer la restauration de trois tableaux de la maternité départementale.
Ces toiles de Roger Casse, exposées dans le couloir à l'entrée de la maternité, ont en effet besoin d'un peu plus qu'un bon dépoussiérage.

Art'Ung, association étudiante au service du patrimoine lorrain

Sauver des oeuvres souvent oubliées mais chères aux Lorrains, c'est la raison d'être de la toute nouvelle association de préservation du patrimoine du campus européen franco-allemand de Sciences Po Nancy.
Autrefois affilié au projet de la Fondation de l'art français " le plus grand musée de France", le projet ne s'inscrit plus dans le cadre de cette opération.

L'association cependant, fortifiée après le succès de ses dernières campagnes, continue sur sa lancée.
Elle s'attaque cette année à la restauration des trois tableaux de Roger Casse, exposés à la Maternité régionale.
© Alix Champlon. France 3 lorraine
© Alix Champlon. France 3 lorraine

Des oeuvres intégrées à la vie des Nancéiens

Nous choisissons de soutenir une oeuvre de la région qui a un lien direct avec le territoire. Comme avec ces oeuvres au sein de la maternité
- Julien Russo, étudiant responsable d'Art'Ung

Vous ne les avez peut-être pas remarqués en entrant dans l'établissement hospitalier. Et pourtant, tous les visiteurs et patients de l'établissement ont croisé ces tableaux, accrochés à l'entrée. C'est en effet parce qu'il s'insère dans un lieu de vie cher aux Nancéiens que les étudiants ont choisi le triptyque de Roger Casse.

Spécialement conçu pour la maternité, il fait en réalité partie d'une commande plus large que le directeur de la maternité a passé à la fin des années 30 à l'artiste Roger Casse, formé aux Beaux-Arts de Nancy. 
Les oeuvres, réalisées entre 1939 et 1944, représentent des scènes bucoliques de vie familiale à la campagne.

Ces oeuvres nous ont plu parce qu'il s'agit de peintures assez récentes, au trait moderne. C'est vraiment un type de tableau qu'on n'a pas l'habitude de voir quand on ne s'y connait pas plus que cela en Art.
- Julien Russo, étudiant responsable d'Art'Ung

On aimerait faire un petit geste pour des oeuvres chères aux nancéiens
- Julien Russo, étudiant responsable d'Art'Ung

Ce petit geste consiste à récolter les 9.500 euros nécessaires à la restauration des toiles. Ces-dernières ont notamment subi des dégâts liés à l'humidité de l'entrée, une partie du bâtiment qui n'a pas toujours été chauffée.

Pour mener à bien ce projet de restauration, les étudiants ont choisi une restauratrice nancéenne et appellent maintenant aux dons, pour que les travaux puissent commencer. 
Pour participer ou avoir plus d'information, envoyez un mail à Julien Russo (julien.russo@sciencespo.fr) ou à Aurélie Clair (aurelie.clair@sciencespo.fr ).

Détails des toiles de Roger Casse abîmées


Après leur restauration, il s'agira de savoir où elles seront installées, une fois la maternité déménagée, dans quelques mois, sur le plateau de Brabois.
 

Sur le même sujet

Tournesol géant

Les + Lus