Nancy: ce dimanche, malgré les appels à la précaution du gouvernement, il y avait foule au parc de la Pépinière

Malgré les annonces du Premier ministre Edouard Philippe la veille au soir, de fermeture de tous les lieux accueillant du public "non indispensables à la vie du pays", dimanche 15 mars, les Nancéiens étaient nombreux à sortir en famille dans les parcs et lieux publics. Et ce lundi 16, également.
 

Les Nancéiens n’ont pas modifié leurs habitudes. Pas plus aujourd'hui, lundi 16 mars 2020, que la veille.
Comme a pu le constater notre journaliste dans une grande surface ce lundi matin, le public est encore nombreux et souvent accompagné d'enfants.

Hier, dimanche 15 mars, moins de 24 heures après l’allocution du Premier ministre plaçant la France en stade 3, ils étaient nombreux à fréquenter des lieux publics.

"Je suis choquée!"

Au parc de la Pépinière et place Stanislas, jeunes et adultes se côtoient comme d’habitude.
"C’est important que le gouvernement prenne ces mesures, les gens vont prendre conscience de la gravité de la pandémie, mais il ne faut pas non plus s’arrêter de vivre," explique ce jeune homme en tenue de sport. "Je suis triste. Je suis choquée par les annonces du Premier ministre. On dirait que c’est la guerre", lâche cette dame accompagnée de son mari.
"Quand on voit que les restaurants et les hôtels sont fermés, ce n’est plus du tout la même ambiance. Aujourd’hui c’est l’anniversaire de notre mariage. Nous voulions fêter ça, malheureusement nous ne pouvons pas", regrette-t-elle.

Des Nancéiens restent toutefois raisonnables et ont décidé de limiter leurs déplacements au strict minimum. C'est en tout cas ce que nous avons pu constater ce dimanche en début de matinée.

Magasins et marchés alimentaires restent ouverts

Si les cafés et les restaurants sont fermés, en revanche, Edouard Philippe a précisé que tous les commerces essentiels comme les magasins et les marchés alimentaires, les pharmacies, les stations-essence, les banques commerciales, les tabacs et les bureaux de presse restent ouverts.

Par ailleurs, le locataire de Matignon a tenu à préciser que les premières mesures prises de limitation des rassemblements étaient "imparfaitement appliquées" et que la meilleure façon de freiner la pandémie est la "distanciation sociale".
 
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité