Nancy : lettre ouverte à la Ministre de la santé face à la situation “dramatique” de l’aide à domicile

Réunion des principaux acteurs du secteur de l'aide à domicile au Conseil Départemental de Meurthe-et-Moselle pour lancer un cri d'alarme sur la situation qu' ils qualifient de dramatique / © Laurence Duvoid, France 3 Lorraine
Réunion des principaux acteurs du secteur de l'aide à domicile au Conseil Départemental de Meurthe-et-Moselle pour lancer un cri d'alarme sur la situation qu' ils qualifient de dramatique / © Laurence Duvoid, France 3 Lorraine

Vendredi 5 juillet, les acteurs de l’aide à domicile de Meurthe-et-Moselle ont adressé une lettre ouverte à la Ministre de la santé Agnès Buzin, pour lui faire part de la situation qu'ils qualifient de dramatique. 

 

Par Yves Quemener

C'est devenu un poncif : en France, et en Lorraine, les personnels de l'aide à domicile et ceux des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes  (Ephad), sont à bout.

Selon Mathieu Klein, président (PS) du conseil départemental de Meurthe-et-Moselle, "tous les jours on mesure la difficulté grandissante des aides à domicile la crise qu'elles traversent. Le rapport Libault dit qu’il va falloir embaucher entre 100 et 200.000 aides à domicile d'ici à 2030 et environ 20.000 en Lorraine." 

On attend de la ministre de la santé Agnès Buzin que le projet de loi soit à la hauteur de la situation. 
- Mathieu Klein, président du CD54

Ce délabrement est pointé du doigt par les principaux acteurs du secteurs. Ils se sont réunis, vendredi 5 juillet 2019, dans l'enceinte du conseil départemental de Meurthe-et-Moselle pour en débattre. 

Un cri d'alarme

Les services d’aide à domicile sont en crise. Pénurie de personnel, revalorisation des métiers et salaires peu ou pas attractifs, c'est pour dénoncer tout cela qu'ils ont rédigé un courrier à Agnès Buzin, ministre des Solidarité et de la santé. 

La situation de l’aide à domicile n’est pas simplement préoccupante : elle est véritablement dramatique!
- Les signataires de la lettre à Agnès Buzin

Régulièrement, depuis plusieurs mois, les employés des Ephad se plaignent d'être "cassés", "usés", "à bout". 
Dans leur lettre, les signataires dénoncent une situation très grave.

"Il va donc de soi que sortir de cette crise nécessite des mesures de court, moyen et long termes qui supposent une analyse approfondie de l’existant et des besoins actuels et futurs, préalable à la construction d’une véritable filière de l’aide à domicile". 

"Dans l’urgence, c’est bien de moyens financiers dont notre secteur d’activité a besoin. La faible rémunération et l’insuffisance des moyens de coordination sont aujourd’hui le facteur essentiel du manque d’attractivité du métier d’aide à domicile."
 



 

Quelques chiffres :

90% des Français expriment leur préférence pour le maintien à domicile. 71% des 85 ans et
plus vivent chez eux.
Dans le Grand Est les plus de 60 ans représenteront 1,7 million d’habitants en 2050, soit 30 % de plus qu’en 2013. Le nombre de personnes de 80 ans ou plus augmentera de 36 %.
En 2040, le Département de Meurthe-et-Moselle devrait compter plus de 210 000 personnes âgées de + de 60 ans. Elles sont aujourd’hui 174 000, soit + 20 %.
En Meurthe-et-Moselle, 1 personne âgée de plus de 85 ans sur 2 vit seule ; 20 à 25 % vivent en couple ; moins de 15 % vivent en institution et moins de 10 % vivent avec leurs proches.
(sources, Institut National des Etudes Démographiques, INED 2016).
Près de 40 accueillants familiaux en Meurthe et Moselle ont accueillis plus de 70 personnes en temps complet et 13 en temporaire. Soit près de 85 accueillis. Fin 2016 en France, près de 6 900 EHPAD accueillaient près de 728 000 personnes âgées
avec un taux moyen d’occupation de 97%.

  • · 49 % des places d’hébergement permanent sont dans des structures publiques.
  • · Le coût complet médian pour l’assurance maladie d’une place d’EHPAD en hébergement permanent s’élève à 14 375 € par an, il est composé à 88 % par le forfait soins.
  • 15 000 bénéficiaires de l’aide personnalisée d’autonomie (APA)
  • · 9 000 bénéficiaires APA à domicile
  • · 6 000 bénéficiaires APA en établissement : de l’ordre de 6000

Budget 2019 personnes âgées du Département de Meurthe-et-Moselle : 97 M euros. 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus