• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Nancy : passage de témoin à la tête de l'ASNL entre Jacques Rousselot et Jean-Michel Roussier

Conférence de presse commune pour le passage de témoin à la tête de l'ASNl entre le désormais ex-président Jacques Rousselot (à droite) et son successeur Jean-Michel Roussier, jeudi 4 octobre 2018, au stade Marcel-Picot, à Tomblaine (Meurthe-et-Moselle). / © Jean-François Didier. France 3 Lorraine
Conférence de presse commune pour le passage de témoin à la tête de l'ASNl entre le désormais ex-président Jacques Rousselot (à droite) et son successeur Jean-Michel Roussier, jeudi 4 octobre 2018, au stade Marcel-Picot, à Tomblaine (Meurthe-et-Moselle). / © Jean-François Didier. France 3 Lorraine

La première, et sans doute la dernière, conférence de presse commune entre le désormais ex-président de l'AS Nancy Lorraine Jacques Rousselot et son successeur Jean-Michel Roussier, s'est déroulée ce jeudi 4 octobre 2018, au stade Marcel-Picot, à Tomblaine (Meurthe-et-Moselle). Extraits choisis.

Par Jean-Christophe Dupuis-Remond

 "Je me prête sans doute pour la dernière fois à un exercice qui m'a été familier pendant 25 ans."

C'est par ces mots que le désormais ex-président de l'ASNL Jacques Rousselot a débuté la conférence de presse qu'il a tenu en compagnie de son successeur Jean-Michel Roussier, jeudi 4 octobre 2018 dans la salle de presse du stade Marcel Picot à Tomblaine (Meurthe-et-Moselle).

Le président sortant, à travers une rapide introduction, a rappelé les conditions dans lesquelles il a décidé ce passage de témoin.

"C'est le coeur serré que j'ai pris la décision ce week-end de trouver un successeur à la présidence de l'ASNL. L'évidence a voulu que ma vision de l'ASNL de demain fasse que le poste revienne à mon ami Jean-Michel Roussier. Les structures sont fiables, L'ASNL est un grand club et un bon club dans lequel il fait bon vivre."
 

"On n'est pas un club de baltringues"

Dans une expression sans langue de bois, Jacques Rousselot a conclu son propos par une dénonciation des détracteurs du club. en particulier ceux qui "courageusement anonymes" lâchent sans modération leurs invectives sur les réseaux sociaux.

"Les 170 salariés, les 300 vacataires, tous ceux qui nous sont proches sont affectés dans leur chair quand on nous attaque, sur les réseaux sociaux notamment.

Moi je fais le dos rond, j'ai l'habitude. Mais il faut arrêter de nous invectiver ainsi."

 

"La Ligue 2 c'est un accident"

Prenant à sont tour la parole, le nouveau président a donné sa vision, à l'échelle nationale de ce qu'était l'AS Nancy Lorraine.

" Moi je suis très fier de venir ici. L'ASNL au niveau national a une vraie identité, c'est un vrai club. La ligue 2 aujourd'hui, c'est un accident.  Aujourd'hui, je pose un regard attristé de la situation actuelle sur le plan sportif.

Je souhaite un 'maintien tranquille' et le niveau des individualités qui composent l'équipe doit pouvoir le permettre."

Jean-Michel Roussier précise qu'il veut maintenant connaître le ressenti local sur le club.
A cette effet pendant le mois à venir il va rencontrer non seulement les salariés et l'équipe sportive mais également les journalistes ou encore les supporters.

La vente du club est toujours en cours et "le processus devrait aller au bout, sans être actuellement remis en cause par la situation sportive".

Le président de l'ASNL a conclu la rencontre avec la presse en précisant qu'il déménageait à Nancy et quittait de fait ses responsabilités d'administrateur de la Ligue de Football Professionnel où il siégeait au titre du collège des indépendants, "ce que je ne suis plus."

Nous vous proposons de revoir l'intégralité de la conférence de presse, via ce direct sur la page Facebook de France Bleu Sud Lorraine.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview de Grégoire scout d'Europe. Bréménil

Les + Lus