Nancy : portes ouvertes à la Grande Epicerie Générale

Le magasin coopératif et collaboratif de Nancy cherche de nouveaux coopérateurs pour partager une expérience de collectif unique avec à la clé des produits sains à des prix raisonnables. Des portes ouvertes sont organisées ce samedi 9 octobre.

A l’origine, à la création de l’association en 2016, il y a eu une volonté de consommer autrement au juste prix et de le faire à plusieurs. Cinq ans plus tard, la Grande Epicerie Générale a trouvé sa place dans le paysage nancéien. Elle réunit aujourd’hui 300 coopérateurs, des consommateurs acteurs qui font vivre le magasin ouvert il y a un an rue du XXème corps à Nancy sur une surface de 360 m2.

Emmanuelle est coopératrice depuis deux ans et elle s’y sent bien :

"à la base je voulais aider les producteurs à obtenir une juste rémunération, aider à développer les circuits courts. J’ai ensuite découvert que je pouvais participer aux décisions. On discute entre coopérateurs, personne ne nous dit ce qu’il faut faire, on n’est pas des exécutants, tout le monde a droit à la parole. Je fais également des choses dont je ne me sentais pas capable comme gérer les plannings, je fais aussi beaucoup de livraisons".

Les conditions d’accès

Pour pouvoir faire ses courses à la Grande Epicerie Générale, il faut pouvoir donner trois heures de son temps toutes les quatre semaines pour la gestion du magasin à un ou plusieurs postes : caisse, mise en rayon, taches administratives etc. c’est en quelque sorte le tarif minimum. Certains font le quota, d’autres y passent plus de temps comme Emmanuelle qui est très disponible. Il faut également acheter dix parts dans la société coopérative à dix euros, qui vous seront remboursées si vous décidez de quitter la coopérative.

"Le coopérateur est ici chez lui, il participe aux décisions, peut s’engager dans un groupe de travail, c’est grâce à eux que l’épicerie fonctionne" explique Christelle Chevalley, la présidente de la société coopérative.

Il existe en effet de nombreux groupes de travail : commande, livraison, catalogue, magasin, financement, zéro déchet, informatique, juridique, communication-publics qui se réunissent une à deux fois par mois.

Les profils des coopérateurs sont très divers : du banquier au chômeur mais aussi des retraités, des enseignants, aides-soignants etc. faire coopérer des personnes issus de milieux très différents c'est d'ailleurs l'un des principaux objectifs de la Grande Epicerie Générale.

Des produits au Juste prix

On est moins cher que d’autres enseignes avec les mêmes produits car on ne recherche pas le profit, ça n’est pas la philosophie du lieu

Christelle Chevalley, présidente de la Grande Epicerie Générale

Une fois introduit, 1700 références de produits s’ouvrent à vous. Des produits de qualité, locaux mais pas forcément bio, du vrac mais pas que, il y en a pour tous les goûts à des prix variés, il ne s'agit pas d'une épicerie spécialisée mais bien d'un lieu de rencontre pour accéder à une nourriture de qualité.

L’Epicerie prend 20% sur tous les produits, ni plus ni moins, cela rend certains d’entre eux particulièrement attractifs et les producteurs savent à quoi s’en tenir.

"On est moins cher que d’autres enseignes avec les mêmes produits car on ne recherche pas le profit, on n’est pas concurrentiel ça n’est pas la philosophie du lieu. Si demain on faisait des bénéfices on réduirait notre marge qui nous sert à payer les charges et notre toute première salariée ", précise la présidente.

Ce vendredi Geoffroy Bechard de la société Des potions et des bulles basée dans le lunévillois est venu apporter sa première commande ce vendredi 8 octobre :

« Ce lieu, c'est vraiment l’image que l’on cherchait depuis sept ans, on est dans le vrai commerce de proximité avec des clients qui sont aussi les vendeurs ».

Recherche 300 coopérateurs

La période Covid a été difficile pour les membes de la société coopérative qui a été freinée dans ses actions. Pour pouvoir continuer à fonctionner et avoir du sang neuf la Grande Epicerie Générale recherche des coopérateurs, entre 100 et 300 en plus des 300 existants pour pouvoir bien fonctionner, ouvrir six jours sur sept avec des horaires élargis. L'occasion de développer l'activité avec un chiffre d’affaire en forte augmentation : +50 % depuis l'installation dans les nouveaux locaux en octobre 2020.

"On a pu pérenniser le local, embaucher notre première salariée qui est une cheffe de projet, notamment grâce à une aide financière de la région Grand Est de 50.000 euros et une levée de fonds des coopérateurs de 35.000 euros".

Avec cette manne, de nouveaux projets sont en cours : développer le vrac alimentaire pour la réduction des déchets avec aussi du vrac hygiène. Une réflexion est également en cours pour la mise en place de consignes. La découpe de fromage est aussi à l’étude. Les maraîchers sont également très demandés !

En 2020, la Grande Epicerie Générale a reçu le prix de l'économie sociale et solidaire décerné par le Cress Grand Est.

Les portes ouvertes auront lieu ce samedi 9 octobre de 9h30 à à 17h30.

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
alimentation société