• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Nancy : Poursuite du blocage à la faculté des Lettres

Nancy : Poursuite du blocage à la faculté des Lettres, mardi 3 avril 2018. / © Jean-François Didier. France 3 Lorraine
Nancy : Poursuite du blocage à la faculté des Lettres, mardi 3 avril 2018. / © Jean-François Didier. France 3 Lorraine

Le week-end pascal n'a pas entamé la détermination des étudiants qui, ce mardi 3 avril, poursuivent leur mouvement de protestation contre le plan du gouvernement pour l'enseignement supérieur. Le blocage de la faculté des lettres de l'Université de Lorraine reste effectif.

Par Jean-Christophe Dupuis-Remond

Fermée depuis le 23 mars, la faculté des Lettres de l'Université de Lorraine à Nancy n'a pas rouvert ses portes ce mardi 3 avril 2018, au lendemain du week-end pascal et d'un vote, le 28 mars, en faveur du maintien du blocus du site.

La mobilisation des étudiants reste entière comme en témoignent l'assemblée générale des personnels ce matin à onze heures et la présence des différents points de blocage, constatés par notre journaliste Jean-François Didier.



C'est le Plan étudiants : accompagner chacun vers la réussite, porté par la ministre de l'Enseignement Supérieur, Frédérique Vidal, qui cristallise toutes les inquiétudes des étudiants mobilisés sur le campus Lettre et Sciences Humaines de Nancy. Et sur plusieurs autres sites universitaires en France.

A noter que ces "étudiants bloquants", soutenus par le syndicat UNEF, sont une minorité sur les 8.000 qui fréquentent la faculté des Lettres.
Les autres sites universitaires nancéiens ne sont pas touchés par le mouvement.

Sur le même sujet

Interview de Grégoire scout d'Europe. Bréménil

Les + Lus