Nancy : le retour attendu de Charles V

Carte postale ancienne de la statue de Charles V. / © Ville de Nancy
Carte postale ancienne de la statue de Charles V. / © Ville de Nancy

La statue de Charles V, disparue juste avant la Seconde Guerre mondiale, le représente en pied, vêtu d’une cuirasse à l’antique et tenant un bâton de commandement. Lundi 20 janvier, à l'occasion du dernier conseil municipal de la mandature, la ville a annoncé son retour à Nancy.

Par France 3 Lorraine

La sculpture de Charles V va enfin rejoindre la cité ducale. après moult péripéties. La ville l'a annoncé à l'occasion du dernier conseil municipal de la mandature 2014-2020, ce lundi 20 janvier. Nancy va en effet reprendre possession d'une sculpture en pierre le représentant en pied, vêtu de sa cuirasse à l'antique, tenant un bâton de commandement à la main. L'oeuvre avait disparu quelques années avant la Seconde Guerre mondiale.

Loin de ses duchés

Né en 1643, en exil à Vienne, Charles V ne connaîtra jamais ses duchés, du fait de leur occupation par le roi de France. Devenu en 1675 duc titulaire à la mort de son oncle, Charles IV, il tente de faire reconnaître sa légitimité politique en menant une brillante carrière militaire en Europe. Il participe notamment au coup d'arrêt définitif porté à l'expansion ottomane en Europe.

En 1690, le duc Léopold, fils de Charles V, succède à son père à sa mort. Il parvient à reprendre possession des duchés de Lorraine et de Bar suite au traité de Ryswick, en 1697.
De retour à Nancy, le souverain affirme son indépendance en célébrant les valeurs militaires de son défunt père dont il fait ramener le corps depuis Innsbruck. Cette statue en pierre a été réalisée dans le cadre de cette célébration posthume, sur le modèle d’une statue de Louis XIV exécutée par Martin Desjardins. On ignore à quel emplacement elle était destinée.

L'étrange destinée de la statue

Acquise chez un marbrier en 1840, l’œuvre est placée dans l’église des Cordeliers afin de créer un monument à la mémoire de Charles V. Exposée sur un piédestal, elle est alors surmontée d’un médaillon portant une inscription et de deux drapeaux aux armes des duchés de Lorraine et de Bar. En 1936, lors du réaménagement de l’église, la statue est déposée avant de disparaître mystérieusement.

Retrouvée chez un marchand en région parisienne en 2013, (elle était proposée à la vente pour... 300 000 euros !) la statue est identifiée comme étant l’œuvre provenant des Cordeliers par plusieurs experts sollicités par la Ville de Nancy. Cette identification est confirmée par un expert judiciaire nommé par le Tribunal de Grande Instance de Paris à la demande de la Ville de Nancy.

Au terme d’une procédure juridique de plusieurs années qui a largement mobilisé les services de la Ville de Nancy, un protocole d’accord transactionnel a été signé avec les détenteurs de l’œuvre. La restitution à la Ville sera effectuée sans contrepartie financière.

La sculpture du duc Charles V sera de retour à Nancy dans les prochaines semaines. Elle sera, dans un premier temps, conservée à l’abri dans les réserves des musées de Nancy, dans l’attente d’une restauration, préalable à toute présentation au public.
La statue en pied / © Carte postale. Ville de Nancy
La statue en pied / © Carte postale. Ville de Nancy

Deux expositions en 2020

2020 est une année placée sous le signe de la sculpture pour les musées de Nancy. Le Palais des ducs de Lorraine - Musée lorrain et le Château de Lunéville s’apprêtent en effet à ouvrir au public, avec le concours exceptionnel du musée du Louvre, deux grandes expositions :

La sculpture en son château. Variations sur un art majeur.
26 juin – 2 novembre 2020
Château de Lunéville

Les Adam. La sculpture en héritage.
19 septembre 2020 – 10 janvier 2021
Musée des Beaux-Arts de Nancy
 

Sur le même sujet

Les + Lus