Nancy : solidaire et conviviale Mobicoop est une société de covoiturage qui séduit de plus en plus

Mobicoop est une plateforme de covoiturage sans commission et de mobilité solidaire installée à Nancy. Ainsi face à la hausse des prix des carburants, certains automobilistes s’organisent et choisissent ce moyen de transport.

La flambée des prix de l'essence et du gasoil inquiète et alimente les colères des plus démunis. Elle replace le covoiturage dans la course. "Libre et sans commission on a multiplié globalement le chiffre par trois depuis le mois de septembre. Le prix de l’essence y est sans doute pour quelque chose", explique Mathieu Jacquot, joint par téléphone vendredi 22 octobre 2021. "Et avec la rentrée de nouveaux usages et des nouvelles habitudes se prennent".

Délaissé pendant la crise sanitaire, il revient sur le devant de la scène. Ainsi les demandes explosent. "Le covoiturage avec des personnes à mobilité réduite n'est pas forcément évident. Il faut un véhicule adapté", explique Mathieu Jacquot, directeur général de Mobicoop.

Le service est garanti sans commission. La mobilité solidaire propose un service directement à ceux et celles qui en ont le plus besoin.

Mathieu Jacquot, directeur général de Mobicoop

Mobicoop est une entreprise coopérative de covoiturage installée à Nancy. Le principe est toujours le même dans la plupart des cas, le service est solidaire et gratuit. "Il s'agit d'un covoiturage sans commission, solidaire, gratuit ou à prix réduit avec dans certains cas une petite indemnité aux bénévoles. En fonction de l'accord trouvé avec la collectivité".

 

 

Mobiccop est présent sur des zones rurales. "Les premières collectivités à se rendre compte que ce service est intéressant ont été des collectivités rurales", ajoute Mathieu Jacquot. Cela concerne environ quarante communes. "Parmi les système D le covoiturage et bien sûr une solution de repli pour les usagers du train par exemple lorsqu’il y a une grève ou une tempête".
 

Transport en commun dans le Grand-Nancy

A Nancy, et dans la Métropole, le réseau Stan  cherche 500 "covoitureurs" sur le Grand-Nancy. "L'idée est de dire que bien sûr les transports en commun ne peuvent pas répondre à tous les besoins. Ainsi on peut développer le covoiturage. On s’y met tous collectivement et on se fixe un objectif par exemple être au moins 500 dans quelques mois". 

On est partenaire avec le réseau Stan. On cherche 500 bénévoles.

Mathieu Jacquot, Mobicoop

Le dispositif  MobiSol favorise la mobilité des personnes les plus fragiles en les mettant en relation avec des conducteurs bénévoles."Dans les territoires il y a un manque de transports en commun. Donc le covoiturage à toute sa place", explique Matthieu Jacquot. On peut joindre la centrale d’appels au 03.72.47.20.87.

 

Mobicoop recrute des conducteurs bénévoles

En quelques années, Mobicoop est devenue une plateforme coopérative, écologique et solidaire. C’est relativement simple finalement. "Il s'agit de petites annonces et tout se fait grâce aux gens qui partagent leurs voitures. Les collectivités locales nous sollicitent pour mettre à disposition les voitures  gratuitement sans commission".  

 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports en commun économie transports transports urbains covid-19 santé société autoroute routes lorraines routes solidarité