Résultats Municipales à Nancy : Mathieu Klein devant Laurent Hénart, les Verts ne percent pas

Uniquement 18786 électeurs se sont déplacés à Nancy pour voter. Le taux de participation est de 36,96%, en très forte baisse par rapport à 2014 (59,02 %) / © Grégory Boileau - France 3 Lorraine
Uniquement 18786 électeurs se sont déplacés à Nancy pour voter. Le taux de participation est de 36,96%, en très forte baisse par rapport à 2014 (59,02 %) / © Grégory Boileau - France 3 Lorraine

Alors que le coronavirus semble avoir joué sur la participation ce dimanche 15 mars 2020, Mathieu Klein (DVG) vire en tête devant le maire sortant Laurent Hénart (DVC). Les Verts arrivent en troisième position mais loin derrière et Françoise Hervé se classe quatrième.

Par Jean-Christophe Panek

C'est un dimanche historique pour la gauche à Nancy. Mathieu Klein (DVG) vire en tête au premier tour avec 37,89%. "Je suis heureux de ce résultat" a déclaré le candidat de gauche sur le plateau de France 3 Lorraine ce dimanche 15 mars 2020, "ce score marque une vraie volonté de changement à Nancy."
 
Municipales à Nancy : "une vraie volonté de changement à Nancy"
Le candidat socialiste (liste DVG) Mathieu Klein est arrivé en tête du 1er tour. - France 3 Lorraine

La dynamique est du côté de mathieu Klein contrairement à Laurent Hénart, le maire sortant qui obtient 34,71%. "Je suis forcément décu. On a eu un scrutin chamboulé avec le coronavirus. A Nancy, l'abstention a progressé de 22%. Depuis qu'on est passé au stade 2 puis au stade 3, mon temps est consacré à la gestion de la crise. Il faut savoir risquer une élection pour faire son travail de maire". Sous entendu : Laurent Hénart n'a pas pu faire campagne en raison de la crise du coronavirus.
 
Municipales à Nancy : "l'obligation du maire c'est de protéger les habitants"
Le maire sortant (liste DVC) Laurent Hénart est en ballottage défavorable à l'issue du 1er tour. - France 3 Lorraine

Les Verts enregistrent seulement 10,24%. Laurent Watrin (Les Verts), a estimé sur l'antenne de France 3 Lorraine que "beaucoup de familles ne se sont pas déplacées en raison des craintes lièes au coronavirus. Quel est la légitimité de ce premier tour ? On n'a pas la certitude d'avoir un second tour. Pas de déception pour moi. Tous nos concurents ont repris nos thèmes de campagne." Les Verts peuvent se maintenir au second tour même s'ils devraient fusionner avec Mathieu Klein. Ils se déclareront demain lundi 16 mars 2020 à l'issu d'un vote des colistiers.
 
Municipales à Nancy : "on a la responsabilité de regarder les choses en face"
Laurent Watrin (liste VEC) est arrivé en 3e position du 1er tour à Nancy. - France 3 Lorraine

La surprise, c'est Françoise Hervé qui parvient à obtenir 6,13%. Nordine Jouira (LFI) obtient de son côté 4,48%. Le Rassemblmeent National de Grégoire Eury plafonne à 3,71%. Grosse déception pour la liste DVD de Patricia Melet : 1,95%. Christiane Nimsgern pour LO recueille 0,9%.
 
Place donc à un remake, un nouveau face à face entre les duellistes d’il y a six ans : Laurent Hénart, le maire centriste sortant (Liste DVC) et son challenger socialiste Mathieu Klein (Liste DVG).
 
 

Klein est devenu grand

Depuis 2014, la donne a changé. Encore mal connu des Nancéiens en 2014, Mathieu Klein a désormais acquis une stature, de l’épaisseur, une envergure politique. Il est aujourd’hui le Président du Conseil Départemental de Meurthe-et-Moselle. Il est en responsabilité, à la tête d’un budget de 763 millions d’€. Il est aussi omniprésent dans les médias pour assurer le SAV de sa politique. Il a été le porte-parole Manuel Valls durant la primaire à gauche, et il a même un temps été courtisé par le Château pour entrer dans le gouvernement d’Edouard Philippe. Proposition qu’il a déclinée… En 6 ans, Klein, le petit en allemand, est devenu grand. Il en a fait son slogan de campagne: "Nancy en grand". Au premier tour, il partira cette fois sans les Verts mais avec le PCF.

Hénart, Nancy Positive

Laurent Hénart veut voir Nancy Positive, c’est son slogan à lui. Il a balayé large, bien au-delà de son Mouvement Radical, pour rassembler LR, LREM, MODEM et UDI au sein d’une même équipe, sans oublier une large place faite à la société civile.
Mais il le sait et il le dit, une élection à Nancy n’est jamais facile. Si la ville est restée accrochée au centre-droit depuis l’après-guerre, les législatives comme les départementales ont souvent prouvé que la gauche pouvait un jour l’emporter.
Le Maire de Nancy doit aussi assumer l’héritage de son ancien mentor, André Rossinot, maire omnipotent durant 31 ans et toujours Président de la Métropole. Car c’est lui qui détient, pour quelques jours encore, le véritable pouvoir dans la cité des Ducs.
La Métropole du Grand Nancy, c’est l’une des intercommunalités les plus intégrées de France. Elle régit la vie des Nancéiens de leurs chasses d’eau à leurs transports en commun, les grands dossiers d’urbanisation comme les projets de développement économique.

Un héritage à porter

Dans l’esprit des Nancéiens, nombre de décisions prises par le Président Rossinot, nombre de projets d’aménagement éminemment contestés (Nouveau Tramway, Nancy Grand Cœur, Nancy Thermal), portent aussi le sceau de Laurent Hénart. Et l’héritage est parfois lourd à porter pour le candidat.
Et même si durant 6 ans, les rapports entre les deux hommes auront souvent été orageux, même si Laurent Hénart aura tenté d’afficher sa différence, dans la conscience collective, il n’a pas réussi à s’affranchir totalement de l’image du père. Et dans cette campagne, elle lui colle parfois au doigt comme le sparadrap du capitaine Haddock.

Les Verts en faiseurs de Roi

Nouveau personnage dans le scénario du remake, l’écologie. Elle est aujourd’hui incarnée par Laurent Watrin. Journaliste de métier, il est passé par le Modem avant d’opérer sa transition écologiste. La tête de liste (VEC) EELV est pour l’heure créditée de 12% des suffrages. Assurément une déception dans une ville où la sociologie politique aurait pu laisser entrevoir un score bien plus honorable. Les européennes de 2019 n’avaient-elles pas porté les Verts à près de 18% dans la ville ?
Reste qu’avec un score à deux chiffres, la liste Nancy Ecologie Citoyenne pourrait devenir l’arbitre de ce scrutin.
Choisiront-ils de se maintenir au 2e tour? De fusionner avec la liste Klein? Ou, plus improbable, mais pas impossible, avec la liste Hénart?

Huit listes à départager  

Quid des 5 autres listes en présence?
Historiquement toujours très bas dans la cité, le RN emmené par Grégoire Eury est à 6% dans les sondages, Nordine Jouira, le candidat soutenu par LFI à 5%. Christiane Nimsgern repartira une nouvelle fois pour Lutte Ouvrière et devrait faire aux alentours de 1%.
Deux candidates se présenteront ouvertement contre le maire sortant:
Patricia Melet, qui fédère l’ensemble des droites hostiles au "Macronisme", propose un mécano hétéroclite allant de sens commun à DLF, de membres de LR en rupture avec la décision de participer à la liste Hénart jusqu’au collectif "Y’en a marre"…

La question du report des voix

Enfin Françoise Hervé, 76 ans, bien connue des Nancéiens pour sa lutte pour la défense du patrimoine. Elle a été candidate à de multiples reprises avec des scores qui lui permettront souvent de siéger au conseil municipal. En 2014, elle s’était ralliée à la bannière du futur maire avant de se fâcher avec lui et de quitter la majorité.
Le nom de sa liste est un programme en soi: "Résistance"…
Les deux candidates sont créditées de 3 à 4% par un sondage dont la marge d’erreur affichée est de 4.5 points…
C’est dire si cette élection reste ouverte sur Nancy.

Comment s’opéreront les reports de voix au 2e tour ? C’est la grande question. Ils semblent plus favorables à la gauche mais l’arithmétique électorale n’est pas une science exacte. Et en 2014, les sondages avaient déjà donné Mathieu Klein vainqueur face à Laurent Hénart… Qui l’avait finalement emporté.

Voici les 8 listes en présence :
  • RÉSISTANCE "Résistance est espérance" (DIV) Mme Françoise HERVÉ
  • Rassemblement pour Nancy (RN) M. Grégoire EURY
  • LUTTE OUVRIERE-FAIRE ENTENDRE LE CAMP DES TRAVAILLEURS (EXG) Mme Christiane NIMSGERN
  • NANCY EN COMMUN (FI) M. Nordine JOUIRA
  • NANCY POSITIVE (DVC) M. Laurent HÉNART
  • MATHIEU KLEIN - NANCY EN GRAND (DVG) M. Mathieu KLEIN
  • Unis pour Nancy (DVD) Mme Patricia MELET
  • NANCY ECOLOGIE CITOYENNE (VEC) M. Laurent WATRIN


Retrouvez le détail des résultats du 1er tour de l'élection municipale à Nancy.





 

Sur le même sujet

Les + Lus