Cet article date de plus de 3 ans

Sciences : l'aquaponie de Nancy à Saint-Pierre-et-Miquelon

Comment faire pousser des fruits et légumes dans des terres et climats hostiles ? C'est le travail d'un groupe de chercheurs nancéiens qui veut développer une ferme aquaponique à destination de Saint-Pierre-et-Miquelon, mêlant poissons et culture hors sol.
Le schéma de ferme aquaponique
Le schéma de ferme aquaponique © K. Pujar - France Télévisions

Le projet

Faire pousser (hors sol) des fruits et légumes en territoires et climats hostiles, une utopie ?
Pas du tout.

Des étudiants de la Facultés des Sciences de Nancy travaillent à un projet dont leur directeur compte bien en faire bénéficier Saint-Pierre-et-Miquelon : la ferme aquaponique.

Le principe paraît simple : d'un côté un aquarium avec des poissons et de l'autre des plantes.
Les déjections des poissons servent d'engrais aux plantes qui en retour purifient l'eau des poissons.

Il fallait y penser.

Procédé encore peu connu en France, mais qui s'inscrit pleinement dans les projets, notamment, d'agriculture urbaine.

Avec un maître de conférences qui a déjà formé 250 étudiants impliqués dans la filière, le projet risque fort de générer des retombées positives, et, qui sait, un autre regard sur une autre forme d'agriculture.


Le reportage de A. Le Bouter et K. Pujar



BONUS : ferme aquaponique



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sciences sorties et loisirs innovation agriculture économie