• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Sécurité en Meurthe-et-Moselle : hausse des violences aux personnes, baisse de la mortalité sur les routes

Conférence de presse sur le bilan de la sécurité en 2018 en Meurthe-et-Moselle, jeudi 7 février 2019, à Nancy. / © Préfecture Meurthe-et-Moselle.
Conférence de presse sur le bilan de la sécurité en 2018 en Meurthe-et-Moselle, jeudi 7 février 2019, à Nancy. / © Préfecture Meurthe-et-Moselle.

Eric Freysselinard, le préfet de Meurthe-et-Moselle, a présenté, mercredi 7 février 2019, le bilan 2018 et les priorités 2019 en matière de prévention de la délinquance et de sécurité routière. En voici les grandes lignes.

Par Jean-Christophe Dupuis-Remond

C'est sous les ors de la préfecture de Meurthe-et-Moselle que le préfet Eric Freysselinard a présenté, ce mercredi 7 février 2019, le bilan 2018 ainsi que les priorités 2019de la sécurité dans le département.
Voici les grandes lignes de l'année 2018.

Délinquance en 2018
En baisse :
  • Atteintes aux biens : -6,43%, soit -1.182 faits.
  • Cambriolages : -18.45%, soit -538 faits.
  • Violences crapuleuses : -1.93%, soit -7 faits
  • Escroqueries et infractions économiques et financières : -5,56%, soit - 212 faits

En hausse
  • Destructions et dégradations, +5.32%
  • Atteintes volontaires à l’intégrité des personnes : +11,33%, soit 636 faits supplémentaires.
  • Violences non crapuleuses  : +12.72%, soit +450 faits
  • Violences sexuelles : +5.87%, soit +28 faits.
En zone police, la préfecture recense -288 faits mais +76 faits en zone gendarmerie.

Sécurité routière
  • Accidents corpores : -6%, soit 60 accidents de moins.
  • Décès : 32 personnes, soit 1 vie épargnée par rapport à 2017.
  • Blessés : 672 contre 751 en 2017, soit une baisse de -10,5%.

Douanes et police aux frontières
  • Procédures d’éloignement : 353 en 2018 contre 180 en 2017, soit une augmentation de +96%.
  • Réadmissions (Schengen ou Dublin) : 62 en 2018 contre 31 en 2017 , soit une augmentation de +100%.
  • Interpellations d’étrangers en situation irrégulière : 215 dossiers en 2018 contre 147 en 2017, soit +46% par rapport à 201
  • Refus de l’entrée sur le territoire français en 2018 en raison de l’irrégularité de leur situation administrative : 450 personnes.

Drogue saisie par les Douanes
  • 33,4 kg de cannabis
  • 7,7 kg de cocaïne
  • 1,2 kg d’héroïne
  • 297 g de drogue de synthèse

Sur le même sujet

Interview de Grégoire scout d'Europe. Bréménil

Les + Lus