Histoires 14-18 : La reconstruction des forts

© France 3
© France 3

Une trentaine de ces casemates (Pamart) ont été installées à la fin de l’année 1916 et au cours de l’année 1917. Illustration des travaux de fortification lancés pour renforcer les défenses de la place de Verdun alors que la bataille n’était pas encore terminée…

Par France 3

Des fortifications surannées

La bataille de Verdun a été un révélateur des limites du système de fortification français mis en place à la fin du XIXème siècle par le général Séré de Rivières.
Malgré des modernisations à grands renforts de béton, les carapaces d’ouvrages comme ici, au fort de Vaux, ont été mises à mal par l’artillerie allemande.
Les combats ont également révélé que la mauvaise ventilation pouvait affecter les capacités des défenseurs, exposés à la poussière et aux gaz.
Enfin, les terribles corps à corps livrés dans les couloirs ont montré l’absence de défenses adaptées à l’intérieur des forts en cas d’intrusion…

Renforcer et dissuader

Après la difficile reprise des forts, des travaux de renforcement et de défense sont entrepris pour dissuader toute nouvelle offensive allemande.
Les travaux débutent alors que les combats continuent à l’extérieur
Des chicanes sont aménagées dans les couloirs : elles doivent à la fois limiter les effets de souffle des explosions et, grâce à leurs créneaux pour mitrailleuses ou pour les grenades, permettre la défense en cas d’entrée de l’ennemi dans l’ouvrage.
Des systèmes de filtration des gaz sont également installés.


Fortifications souterraines

Mais les travaux les plus importants sont effectués sous les forts.
Utilisant des marteaux piqueurs, les hommes du Génie creusent à une quinzaine de mètres de profondeur.
Ici, au fort de Vaux, en bas d’un escalier de 100 marches, un réseau profond de galeries est créé. Bien à l’abri des bombardements, on y trouve des dortoirs, des infirmeries et des réserves de nourriture et d’eau. Ainsi qu’une sortie secrète permettant l’évacuation de l’ouvrage en cas de siège… comme au Moyen Age.

Une nouvelle façon de concevoir la fortification
Qui préfigurait la future Ligne Maginot…


Histoires 14-18 : La reconstruction des forts
Source archives : - Pathé Gaumont - BDIC Fonds Valois - BNF Gallica  - France 3 - L. Parisot

Sur le même sujet

Interview de Boris Ravignon

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés