Les Monthairons : après l'accident qui a fait 2 morts, la conductrice du bus est mise en examen et laissée en liberté

Véhicule de gendarmerie (photo d'archive). / © Sophie Gueffier, France 3 Lorraine
Véhicule de gendarmerie (photo d'archive). / © Sophie Gueffier, France 3 Lorraine

Le parquet de Verdun a annoncé ce jeudi 9 janvier en soirée sa mise en examen et son placement sous contrôle judiciaire. Son bus scolaire, vide au moment des faits, est impliqué dans l'accident qui a provoqué la mort d'une conductrice de 72 ans et de son petit-fils de 10 ans mardi 7 janvier.

Par Jean-Christophe Dupuis-Remond

La garde à vue de la conductrice d'un bus scolaire qui est impliquée dans un accident mortel avec une voiture avait été prolongée.
Cette femme âgée de 36 ans a finalement été présentée ce jeudi devant le juge d'instruction de Verdun, et mise en examen des chefs d'homicides involontaires, blessures involontaires et défaut de maitrise, sur réquisitions conformes du parquet.
Elle est ressortie libre mais placée sous contrôle judiciaire avec obligation "de ne pas conduire de véhicule terrestre à moteur et de ne pas se livrer à une activité professionnelle en lien avec le transport de personnes".

Défaut de maîtrise et homicide involontaire

La conductrice du bus circulait, mardi 7 janvier vers 17 heures, sur la départementale 34 sur la commune des Monthairons (Meuse), lorsqu'elle s'est retrouvée impliquée dans une collision avec une voiture. Le bus était vide au moment des faits, la conductrice se rendant au collège d'Ancemont.
L'accident a provoqué la mort de la conductrice du véhicule, une femme âgée de 72 ans et de son petit-fils de 10 ans, passager de la voiture.
Ouverte par le procureur de la République de Verdun, Guillaume Dupont, l'enquête pour homicides involontaires, blessures involontaires à l’occasion de la conduite d’un véhicule et défaut de maitrise avait été confiée au Peloton Motorisé de Verdun.
Placé en garde à vue, la conductrice du bus réfutait toute faute de conduite.

Les investigations sur poursuivent sur commission rogatoire du juge d'instruction, pour déterminer les circonstances dans lesquelles s'est déroulé ce tragique accident.

Sur le même sujet

Les + Lus