Moselle : le retour des attaques de loups

Le loup est-il revenu en Moselle ? C'est en tout cas la crainte des éleveurs de brebis. Depuis début janvier, quatre troupeaux ont été attaqués par un grand canidé. Il pourrait s'agir d'un loup des Vosges de passage dans le secteur.

Une des quatre brebis tuées dans son pâturage à Arraincourt.
Une des quatre brebis tuées dans son pâturage à Arraincourt. © Gratien Duchaux, éleveur

Depuis l'attaque du 11 janvier 2021, à Arraincourt, en Moselle, les brebis sont stressées. Le troupeau est encore difficile à approcher. Quatre bêtes ont été tuées dans leur pâturage. La taille des morsures et la violence de l'attaque ne laissent pas de doute aux éleveurs : il s'agit d'un loup et les pertes sont importantes.

Pour moi c'est dur, dur, dur là !

Martial Duchaux, éleveur

« Avec le stress que les bêtes ont eu, je ne sais pas combien d’agneaux vont naître, combien de brebis vont avortées ? », s’interroge l'éleveur Martial Duchaux. « Je ne sais pas comment va se passer l’agnelage. Il y a trop d’interrogations. »

Quatre attaques ont donc été signalées depuis le début du mois dans trois communes de ce secteur où la production d'ovins est particulièrement importante. Pour les éleveurs, les indemnisations et les moyens de protection sont insuffisants. Ils demandent les moyens de protéger leurs troupeaux en "prélevant" le loup : autrement dit, en lui réglant son compte.

Pour les services de l'Etat, la présence du loup n'est pas confirmée. Il pourrait s'agir d'un autre grand canidé ou d'un loup de passage. L'Office Français de la Biodiversité doit poursuivre ses investigations pour identifier le canidé.

En 2019, un loup avait attaqué plusieurs troupeaux en Moselle, mais il avait disparu après quelques semaines.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
loup animaux nature faits divers société