Covid au Luxembourg : réouverture des écoles et lycées mais aussi des cinémas, des théâtres et des salles de sport

Entre prolongements et ajustements des mesures anti Covid, le 1er ministre Xavier Bettel et la ministre de la Santé ont fait le point ce mardi 5 janvier 2021. Malgré une situation critique, le gouvernement luxembourgeois lâche du lest. Certains secteurs peuvent rouvrir mais de façon très encadré.

Au Luxembourg, les cinémas (comme ici à Esch Belval) et les théâtres vont pouvoir réouvrir mais sous conditions.
Au Luxembourg, les cinémas (comme ici à Esch Belval) et les théâtres vont pouvoir réouvrir mais sous conditions. © PELAEZ Julio MaxPPP

"L'heure n'est pas au déconfinement. Il faut maintenir des restrictions surtout là où les gestes barrières sont difficiles et impossibles à respecter". Pour Xavier Bettel, le Premier ministre du gouvernement Luxembourgeois, pas question de baisser la garde même si la situation "va dans le bon sens... Elle est mitigée et tendue mais nous allons dans la bonne direction. Les chiffres de contamination sont à la baisse, 200 par semaine. Nous avons une diminution de 50% du taux d'occupation des hôpitaux. Nous sommes dans la moyenne européenne."

Du coup, certaines mesures seront maintenues. Il s'agit notamment de la fermeture du secteur de l'Horesca (hôtels, restaurants et cafés) mais aussi de la limitation des réunions à quatre personnes et du nombre d'invités limité à deux personnes.

Pour être en bonne santé, il faut aussi une bonne santé mentale

Paulette Lenert, ministre de la Santé

Mais là où le gouvernement innove, c'est dans l'annonce de nouvelles mesures et le discours qui l'accompagne.
La ministre de la Santé, Paulette Lenert, parle même de "normalité avec des mesures très strictes." En clair, dès lundi 11 janvier 2021, le Luxembourg ouvre de nouveau ses commerces non essentiels, ses crèches, écoles et lycées. Mais ce mouvement touche également le secteur culturel (cinéma et théâtres) tout comme les salles de sport. "Ce n'est pas bon d'avoir une société paralysée... Il faut un certain équilibre" insiste la ministre, "on ne peut pas se limiter aux réflexions sur la santé. Pour être en bonne santé, il faut aussi une bonne santé mentale."

Toutes ces mesures restent très encadrées. Le nombre de personnes restera limité et les gestes barrières seront de rigueur notamment une distanciation de deux mètres. Ces mesures seront appliquées jusqu'à la fin du mois de janvier. Pour limiter la vie nocturne, un couvre-feu sera appliqué à 23 heures.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
luxembourg international coronavirus/covid-19 santé société