Baisse de la TVA en Allemagne : un bon plan pour les frontaliers

Pour relancer son économie l’Allemagne a choisi de baisser temporairement la TVA. Dès ce 1er juillet et jusqu’à la fin de l’année, les taux seront ramenés de 19 % à 16% et de 7% à 5%. Bonne nouvelle pour les frontaliers car ils vont pouvoir bénéficier de ces baisses de prix.
 
Une baisse de la TVA de 19 à 16% jusqu'à la fin de l'année 2020, pour relancer l'économie allemande, qui profite également aux frontaliers français.
Une baisse de la TVA de 19 à 16% jusqu'à la fin de l'année 2020, pour relancer l'économie allemande, qui profite également aux frontaliers français. © Christophe Gomond. France Télévisions
Si vous projetiez d’acheter Outre-Rhin une voiture d’occasion, d’acquérir une nouvelle chambre à coucher ou toute marchandise onéreuse c’est peut-être le moment idéal. Car le gouvernement d’Angela Merkel a décidé de baisser de 3 points le taux normal de TVA et de deux points le taux réduit.
Il faut dire que lors de la crise sanitaire l’Allemagne a été moins généreuse que la France avec les personnes placées en chômage partiel. De fait, les salariés allemands privés de travail n’ont touché que 60% de leurs salaires, 67% s’ils avaient des enfants. Conséquence, pendant ce printemps 2020 l’économie allemande a encore plus souffert que celle de son voisin français avec comme corollaire une envolée du chômage.
"Des rabais supplémentaires", grâce à la baisse de la TVA en Allemagne.
"Des rabais supplémentaires", grâce à la baisse de la TVA en Allemagne. © Christophe Gomond. France Télévisions

D’où ce plan de relance dont l’une des mesures phares porte sur une forte baisse temporaire de la TVA. L’objectif est de faire revenir dans les commerces le consommateur dont les revenus ont chuté ces derniers mois.

Des économies en perspective

Pour les frontaliers qui peuvent de nouveau retourner en Sarre faire leurs courses, cette baisse de la TVA est une excellente nouvelle. Certes le passage de 7% à 5% de cette taxe sur la plupart des produits alimentaires ne leur feront gagner que quelques centimes ou quelques euros. Mais pour des achats de meubles, d’électro-ménager ou de voitures la baisse des prix devient significative. Prenez l’exemple d’un véhicule d’occasion dont le prix hors taxes est de 15.000 euros. Hier, avec la TVA allemande à 19% vous auriez payé 2.850 euros de taxe sur la valeur ajoutée. A compter de ce mercredi 1er juillet et jusqu’au 31 décembre, vous ne paierez plus que 2.400 Euros, soit une économie de 450 euros sur le prix total du véhicule.

Le commerce sarrois compte d’ailleurs en partie sur les consommateurs mosellans pour se refaire une santé. La plupart des grandes enseignes n’ont pas hésité à communiquer sur cette baisse de la TVA dans les prospectus ou sur internet.
Dans certaines enseignes, la baisse de la TVA est appliquée directement à la caisse.
Dans certaines enseignes, la baisse de la TVA est appliquée directement à la caisse. © Christophe Gomond. France Télévisions
Dans les magasins, certains commerçants ont choisi de répercuter la baisse sur les prix dans les rayons tandis que d’autres, qui ont trop de références, effectuent la déduction en caisse. C’est notamment le cas de la chaine de magasins Globus très fréquentée par les Mosellans.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
allemagne international économie déconfinement société