Folkling : Medley, le chien d'assistance d'un jeune diabétique mosellan interdit d'avion

Medley, un caniche d'assistance pour malades diabétiques / © France 3 Lorraine
Medley, un caniche d'assistance pour malades diabétiques / © France 3 Lorraine

Medley, un caniche royal devait prendre l'avion pour la Toussaint 2018 avec son maîtreHugo, un jeune diabétique de 16 ans habitant à Folkling près de Forbach. Mais deux compagnies aériennes ont refusé d'embarquer le chien d’assistance, pourtant Hugo a besoin de son compagnon 24 heures sur 24.

Par Francine Dubail

Hugo, un jeune diabétique habitant Folkling près de Forbach en Moselle, avait prévu de prendre l'avion pour aller en vacances, cet été au Portugal, et durant la Toussaint 2018 au Puy du Fou, mais deux compagnies aériennes ont refusé d'embarquer son chien d'assistance, un caniche royal.

Hugo et Medley sont inséparables


Le jeune garçon souffre de diabète de type 1, il a été un des premiers malades français à avoir un chien d’assistance capable de détecter les crises d’hypo et d’hyperglycémie. Depuis quelques mois son chien Medley ne le quitte plus, 24 heures sur 24. Les chiens d'assistance pour personnes diabétiques sont bien moins connus que les chiens d'aveugles. Résultat l’accès de Medley a tout simplement été refusé par 2 compagnies aériennes Luxair et Volotéa.

La famille d'Hugo avait prévu d'aller au Portugal, puis au Puy du Fou. Même si les compagnies étaient différentes, et si les chiens d'assistance sont normalement autorisés à bord, la famille s'est vu refuser l'embarquement de Medley.
Motifs invoqués :
  • Pour Luxair : seul les chiens guides d’aveugles sont autorisés à prendre l’avion.
  • Pour Volotéa : nous acceptons uniquement les chiens guides d'aveugles, et les chiens accompagnant les sourds et malentendants.
     

Le chien d'Hugo n’a pas les mêmes droits qu’un chien guide d’aveugle, pourtant il bénéficie d'une carte de chien d'assistance.

Medley n'est pas un chien de compagnie, c'est l'assistant de mon fils rappelle le papa d'Hugo.

Une situation scandaleuse

Si un chien d'aveugle peut prendre l'avion, pourquoi un chien d'assistance ne peut pas, c'est incompréhensible déclare Hugo du haut de ses 16 ans.
 

Je suis très en colère, nous voulons que Hugo soit autonome, il a bientôt 16 ans, si on a pris un chien d’assistance c’est pour accompagner Hugo tous les jours de sa vie, mais tout est compliqué, il est temps d’accepter que les chiens d’assistance puissent aller partout, Medley est indispensable à Hugo en cas de crise.
 

Un chien d'assistance refusé dans un avion
Médley est le chien d'assistance de Hugo. Hugo est diabétique. Avec ses parents, il a voulu partir en vacances au Portugal en avion. Mais le chien s'est vu refuser l'accès à la cabine par la compagnie aérienne. Cela par deux fois.


Un chien d'assistance n'est pas un chien de compagnie

Les gens ne font pas la différence entre un chien de compagnie et un chien d’assistance, déclare Paul Charles, le président de Canidéa, la confédération nationale des organisations de chiens d'aide à la personne.

 

Qu’est-ce qu’un chien d’assistance ?

Un chien d’assistance, c’est un chien qui a été éduqué, qui est là pour aider son maître pour anticiper ses crises, ce n’est pas un chien de compagnie.

Dans le cas d’Hugo, le chien Medley peut lui sauver la vie 24h sur 24 rappelle Paul Charles.

Le chien peut aider un malade à devenir plus autonome. C’est un lien incomparable. Plus qu’un soutien moral, ce chien aide une personne au quotidien.

 

Hugo a besoin de Medley 24 heures sur 24

Medley est un chien précieux pour Hugo, ce caniche royal détecte grâce à son flaire les taux anormaux de sucre dans le sang de son maître.
Medley est un des premiers chiens d’assistance pour diabétique en France, alors qu’il en existe déjà à l’étranger.
Avant même la survenue de la crise glycémique, Medley est capable de prévenir son maître en lui donnant de petits coups de museau. 
Le chien peut aussi  « d'actionner un bouton d'urgence installé dans sa chambre ou encore de réveiller les parents si l'enfant semble ne pas réagir ».
Les diabétiques sont particulièrement vulnérables et peuvent tomber dans des comas diabétiques à tout moment.

Une campagne nationale d'information sera lancée très prochainement, afin que tous les chiens d'assistance soit reconnus quelque soit le handicap de leur maître.

 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le dépannage de la voiture de gendarmerie

Les + Lus