Florange: pas de déversement d’acide sur le crassier d'ArcelorMittal mais une gestion irrégulière des déchets

Publié le Mis à jour le
Écrit par Yves Quemener .

Le parquet de Thionville a rendu vendredi 7 septembre les conclusions de son enquête préliminaire sur la pollution du crassier d'ArcelorMittal à Hayange (Moselle). Il n'y a pas eu de pollution au vrai sens du terme. Cependant Arcelor sera poursuivi pour une gestion irrégulière de ses déchets.
 

L’usine ArcelorMittal de Florange (Moselle) n’a pas déversé de produits toxiques sur un crassier de Lorraine, comme l’en accusait un salarié d’un de ses sous-traitants, a déclaré vendredi 7 septembre 2018 le procureur de la République de Thionville.

Il est ressorti des investigations menées que le produit, déversé sur le crassier apparaissant sur les vidéos diffusées par l’ancien intérimaire, est issu d’une cuve de stockage d’eaux usées relevant de la ligne de décapage et de régénération d’acide du site de Sainte-Agathe.

Ces eaux usées, contenant un faible pourcentage d’acide chlorhydrique et, pour partie, « une concentration conséquente de boue d’hydroxyde de fer », ne présentaient pas selon la réglementation en vigueur un caractère dangereux. 

ArcelorMittal n’étant cependant pas autorisé à déverser des eaux usées sur le crassier, l’entreprise sidérurgique sera poursuivie pour gestion irrégulière de ses déchets.
 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité