INSOLITE. Un Bredele hors-norme réalisé en Moselle, "On pourra en faire jusqu'à 3000 morceaux"

Publié le
Écrit par Houari Ayadi .

Ce dimanche 4 décembre, le Bredele est en fête à Bitche (Moselle). Dans le cadre de la "place de Noël du Bitcherland", plusieurs animations autour de la thématique de ce biscuit traditionnel ont été proposées toute la semaine.

À l’occasion des "Noëls de Moselle", le Pays de Bitche propose une thématique emblématique du département pour chacune des quatre semaines de l’Avent. Du 28 novembre au 4 décembre, c'est le traditionnel Bredele qui était à l’honneur. Et pour clore cette semaine dédiée aux biscuits de Noël appréciés des Mosellans, les pâtissiers de Bitche ont créé ce dimanche 4 décembre un Bredele géant aux dimensions qui ne doivent rien au hasard : 2022 millimètres pour célébrer cette fin d'année et 57 centimètres de largeur, code du département de Moselle. 

Le Bredel, Bredle ou Bredele en dialecte du pays de Bitche, peut se traduire par "petit pain" en langues francique et alémanique locales. C'est un produit traditionnel en Lorraine thioise. Un sablé qui se décline en de nombreuses formes et saveurs pour Noël.

Un Bredel record 

Rue de Sarreguemine ce dimanche matin, Franck Antoine est chargé de l'assemblage et du montage du colossal Bredel. Dans le salon de thé de sa pâtisserie, il dispose finement tous les ingrédients sur la pâte préalablement cuite durant la nuit. De la glace royale, des fruits confits, du chocolat ou encore de la confiture, la création culinaire a été pensée par trois artisans de la commune : la boulangerie Martig, la pâtisserie Nicolas et la pâtisserie d'Antoine, où s'achève la conception de l'énorme sablé "pas très en relief", nous précise le professionnel. 

Il maîtrise les techniques anciennes et actuelles de sa fabrication : "Ce n'est pas comme si on faisait une pièce en sucre ou en chocolat qui doit avoir du volume. Un bredel, c’est plat, c’est comme les petits gâteaux". Un gigantesque "petit pain" au Läckerli, du nom des douceurs et friandises que l'on confectionne au moment de Noël dans la région, qu'il décore ensuite de gâteaux à la cannelle en forme d'étoiles. 

Chez les Antoine, on est du métier de père en fils. Franck est issu de la troisième génération de la maison. Spécialement pour ce 4 décembre, il nous montre une vieille boîte en fer blanc qui appartenait à son grand-père et qu'il ne sort que dans de très rares occasions. À l'intérieur, une poudre alimentaire dorée qu'il applique à l'aérographe et avec précision sur l'inscription "Noëls de Moselle" du gâteau. La signature finale du sablé. 

"C’est sympathique, ça fait une belle petite promotion", lance Franck Antoine devant nos caméras. Le pâtissier espère que l’évènement attirera les curieux dans quelques heures : "C’est toujours un peu spécial quand on fait quelque chose de grand et de sympa. La ville de Bitche en a besoin et c’est très bien." 

Exposé et dévoré

 

L'opération du Bredel record est à l'initiative de la municipalité. Elle s'inscrit dans le cadre de la "Place de Noël du Bitcherland", l'endroit où se déroulent traditionnellement les évènements "Noëls de Moselle" à Bitche. Sur les communes de Meisenthal ou Bitche, l'ensemble du territoire se mobilise en cette période festive pour proposer des animations, des décorations lumineuses et de la dégustation de produits locaux. 

C’est au pied des fortifications de la ville de Bitche, au cœur du "sentier des lanternes", dans le Parc arboré du Stadtweiher, qui s’est spécialement paré d’habits de lumière pour les fêtes, que sera exposée la création culinaire ce dimanche 4 décembre à 18h. Pas seulement pour être admirée du public, mais aussi pour être goûtée.

"Le Bredel, c'est une tradition locale très forte. C'est à la fois un clin d'œil au département, aux Mosellans, un coup de projecteur aux savoir-faire locaux. Un éclairage sur plusieurs professions comme celles des boulangers et des pâtissiers", expose Jacques Helmer, le conseiller municipal délégué au patrimoine de la ville de Bitche. 

En fin de journée, les artisans vont découper l'immense biscuit, pour le distribuer et le partager avec les visiteurs. "On pourra en faire jusqu'à 3000 morceaux", précise Mr Helmer qui évoque également "La boîte à Bredele", créée d’après une recette originale et estampillée du logo de la citadelle. Mise en vente jusqu’à présent sur le marché de Noël, elle pourra dès lundi être retrouvée dans la boutique des boulangers et pâtissiers partenaires. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité