Natation : Aurélie Muller, vice-championne du monde du 5 km en eau libre

Publié le Mis à jour le
Écrit par Jean-Christophe Panek (avec AFP)

La Mosellane Aurélie Muller décroche l’argent sur le 5km en eau libre aux championnats du monde 2022 de natation à Budapest. Elle rate la médaille d'or pour 90/100e de seconde.

La Française Aurélie Muller a terminé deuxième lundi du 5 km en eau libre des Championnats du monde 2022 de natation près de Budapest, devancée seulement de 90/100e de seconde par la Brésilienne Ana Marcela Cunha. Il s'agit du sixième titre mondial pour la nageuse de 30 ans, déjà sacrée sur le 5 km en 2019.

Après une longue attente, le temps que les juges départagent les deux premières, Ana Marcela Cunha a finalement devancé Muller. L'Italienne Giulia Gabbrielleschi, déjà en bronze dimanche sur le relais mixte, termine avec le même métal, à deux secondes.

A 32 ans, Aurélie Muller est toujours en quête d'un premier titre mondial sur cette distance, qui n'est pas olympique, contrairement au 10 km.

La native de Sarreguemines (Moselle) avait été sacrée sur 10 km en 2015 à Kazan et en 2017 à Budapest. Elle a par ailleurs remporté le relais mixte en 2017.

Elle aura l'occasion d'ajouter une autre médaille à sa collection dès mercredi 28 juin avec l'épreuve du 10 km.

Aux Mondiaux-2019, elle avait vécu une terrible désillusion en finissant à la 11e place du 10 km, à un dixième seulement de la qualification pour les Jeux olympiques de Tokyo, malgré un recours au motif qu'elle aurait été gênée par l'Italienne Rachele Bruni.

En 2016, la Française avait été disqualifiée de sa deuxième place obtenue sur le 10 km des Jeux de Rio pour avoir gêné cette même Rachele Bruni sur la plaque d'arrivée.