Le service militaire volontaire sera testé en Lorraine à la rentrée 2015

Le service militaire va renaître, mais sur la base du volontariat. La loi vient d'être votée mardi 9 juin 2015 à l'Assemblée nationale. Le texte en instaure l'expérimentation pour deux ans et sera lancé en Lorraine à la rentrée 2015. Il pourra concerner 300 jeunes.

Garde à vous ! Jacques Chirac l'a suspendu au milieu des années 90, il revient en 2015. Le service militaire. Il a été annoncé par François Hollande en avril 2015. L'Assemblée nationale vient de voter l'expérimentation pour deux ans du service militaire volontaire (SMV). Il débutera à la rentrée 2015 en Lorraine et concernera 300 jeunes.

Le système s'inspire du service militaire adapté (SMA), déjà existant en Outre-Mer. Il vise à réduire l'inactivité des jeunes. En 2014, le ministère des outre-mer a annoncé un taux d'insertion de 77 % parmi plus de 5.000 participants, alors qu'à leur arrivée, plus de la moitié n'étaient pas titulaires du brevet des collèges. Le principe est le même avec le SMV : accompagner de jeunes « décrocheurs » de 18 à 25 ans, pour une durée variable de six mois minimum à un an maximum.

En Lorraine, le premier centre sera créé à Montigny-lès-Metz (Moselle). Les volontaires seront nourris, blanchis, encadrés par des militaires et porteront l'uniforme. Ils recevront des formations professionnelles en lien avec les besoins locaux. 300 jeunes peuvent entrer en formation d'ici fin décembre et jusque 1.000 en 2016.

En Belgique, l'EVMI (engagement volontaire au service militaire), s'est révélé être un échec : les trois quarts des recrues ne sont pas allées au bout de leur formation (d'une durée de deux à quatre ans donc plus longue que celle prévue en France).


Localisation du futur centre de SMV à Montigny-lès-Metz :

 

Informations complémentaires
Ce texte intervient dans la loi d'actualisation de la programmation militaire pour les années 2015-2019.