À cause d'une panne informatique, le CHR Metz-Thionville fortement perturbé

Publié le

En raison d'une panne informatique d'ampleur, le CHR Metz-Thionville a été impacté ce lundi 20 novembre en début d'après-midi. L'ensemble des sites et services de l'établissement ont été touchés. Le retour à la normale se fait progressivement.

Le CHR Metz-Thionville (Moselle) fait savoir par communiqué de presse ce lundi 20 novembre 2023 qu'il doit faire "face depuis ce début d'après-midi à une panne informatique d'ampleur qui impacte l'ensemble des sites et services de l'établissement".

Face à cette situation exceptionnelle, il invite "la population à composer le 18 en lieu et place du 15 pour joindre les services d'urgences".

Joint par téléphone, l'établissement précise à France 3 Lorraine qu'il ne s'agit pas d'une attaque informatique et que l'établissement fait tout son possible pour retrouver une situation normale.

Vers un retour à la normale

A 17h45, le CHR précise que la panne informatique qui a touché l'établissement "est en cours de résolution. Les systèmes informatiques sont réactivés service par service en fonction de leur priorité dans la prise en charge des patients. Par mesure de sécurité, les appels au Centre 15 ont été basculés vers le 18. Un médecin et une équipe d'ARM (assistants de régulation médicaux) ont été déployés auprès du SDIS. Les standards des hôpitaux de Mercy, Bel Air et Hayange sont à nouveau accessibles. A ce stade, aucun élément ne permet de penser à un acte de cyber-malveillance. L'ensemble des équipes reste pleinement mobilisé pour permettre un retour à la normale dans les meilleurs délais".

A 19h, le CHR déclare que "le Centre 15 est à nouveau opérationnel... Les services continuent d'être réactivés progressivement".

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité