• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

CESER et grand débat national : sont-ils compatibles ? Le point de vue du CESER du Grand Est

A gauche : Patrick Tassin, Président du CESER Grand Est. A droite : Marie Claude BRIET-CLEMONT, Vice-présidente du CESER Grand Est / © Jean-Philippe Tranvouez / France 3 Lorraine
A gauche : Patrick Tassin, Président du CESER Grand Est. A droite : Marie Claude BRIET-CLEMONT, Vice-présidente du CESER Grand Est / © Jean-Philippe Tranvouez / France 3 Lorraine

Le CESER Grand Est (Conseil Economique Social et Environnemental Régional), comme ceux des autres régions de France, a été sollicité par le gouvernement en Conseil des Ministres le 12 décembre dernier, pour participer au grand débat national.
 

Par Rayene Boumerdas

Considéré comme une interface entre les citoyens et les membres qui viennent de divers horizons de la société civile qui le compose, le CESE et les CESER vont être porteurs de demandes, de revendications des citoyens. C'est précisément ce qu'en attend le gouvernement qui les a saisi en décembre 2018 pour participer au grand débat national, en marge du mouvement des gilets jaunes.

Des préconisations vont alors être faites sur un certain nombre de sujets, avec un dispositif qui va être mis en place.

Nous sommes déjà engagés pour participer au grand débat 

ajoute Patrick Tassin, président du CESER Grand Est, mercredi 16 janvier 2019.

 
Interview de Patrick Tassin, Président du CESER Grand Est

Cette institution, souvent méconnue par le grand public, voit dans le grand débat national une opportunité.

Celle de montrer qui elle est, ce qu’elle fait mais également le lien qui est mis en place avec les politiques et avec l’ensemble des corps intermédiaires comme les chambres consulaires (Chambre de l'agriculture, Chambre des métiers et de l'Artisanat, Chambre de Commerce et d'Industrie Régionale) pour ainsi avoir une parole commune sur l’ensemble du territoire Grand Est.

Nous sommes toujours en mouvement,

nous avons toujours à nous préoccuper de cette parole qui n’est pas écoutée et qui amène à des mouvements non structurés, une décomposition des corps intermédiaires alors qu'on sait qu'ils sont un gage de cohésion et une chance pour notre société dans l'organisation du vivre ensemble", assure Marie Claude Briet-Clemon, vice-présidente du CESER Grand Est.
 

En quelques chiffres 

Le CESER se compose de 180 membres issus de la société civile organisée.
Il est présidé par Patrick Tassin, réélu en janvier 2018 pour un mandat de 6 ans.

  • 58 membres sont issus de syndicats de salariés
  • 58 membres sont issus de la vie collective
  • 58 membres sont issus d’entreprises et d’activités professionnelles non salariées
  • 6 membres sont des membres qualifiés

Cette assemblée consultative a pour fonction de débattre de l’avenir de la région sans aucune prise de position partisane.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Tournesol géant

Les + Lus