"Déconstruire certains stéréotypes", les joueurs du centre de formation du FC Metz sensibilisés à la lutte contre l'homophobie

Depuis la saison 2022-2023, le club messin mène une vaste campagne de sensibilisation contre les discriminations. Ce jeudi 28 septembre 2023, le président de l’association Foot ensemble, est intervenu auprès des joueurs du centre de formation messin pour témoigner et sensibiliser.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Homophobie, racisme, sexisme… Le FC Metz continue sa campagne de sensibilisation auprès de ses joueurs pour éradiquer les paroles discriminatoires. Yoann Lemaire président de l’association Foot Ensemble, lui-même victime de propos homophobes, est venu ce jeudi 28 septembre 2023 au centre de formation du club pour rencontrer les jeunes joueurs.

Je reconnais l’autre dans ça différence et je le respecte.

Yoann Lemaire, président de l'association Foot Ensemble

Ce n'est pas la première fois que Yoann Lemaire intervient chez les grenats. Footballeurs professionnels, staff ou supporters, ils ont déjà rencontré cet ancien joueur de foot amateur. Sensibiliser contre les paroles homophobes, est devenu son combat au sein de l'association Foot ensemble.

"Parler d’homophobie, d’homosexualité dans le milieu du sport et en particulier dans le foot, c’est un sujet compliqué… L’intérêt de parler aux plus jeunes dans les centres de formation, c'est de déconstruire certains stéréotypes. Pour certains, l’homosexualité ce n’est pas quelque chose de normal, je l’entends souvent ! Le but, c'est d’ouvrir le débat, d’expliquer c’est quoi l’homophobie. C’est important d’éduquer les jeunes à l’acceptation de l’autre", explique cet ancien joueur de foot qui a aussi souffert de propos homophobes.

Un groupe de travail contre les discriminations

Cette intervention a lieu quelques jours après les chants homophobes lancés par les supporters du Paris Saint-Germain, lors du match qui opposait le club parisien à l'Olympique de Marseille, dimanche dernier, 24 septembre 2023. 

Le FC Metz a également été dans la tourmente à cause de propos homophobes tenus par Kevin N’Doram, il y a un mois. Des paroles pour lesquelles le joueur a été sanctionné et avait présenté ses excuses publiquement.

Le travail de sensibilisation continue dans le club messin. En plus des ateliers avec les footballeurs, un groupe de travail a été constitué cette semaine pour réfléchir comment éviter à l’avenir les dérapages, y compris en tribune.