Cet article date de plus de 6 ans

L’aventure en Coupe de la Ligue pour Metz Handball se termine en demi-finale

Les Messines se sont inclinées face à Fleury Handball sur le score de 31 à 24, vendredi 20 février 2015. Elles ne pourront pas défendre leur trophée dimanche. Il trônera dans la vitrine de l’actuel leader de LFH ou de Mios-Biganos-Bègles.
Ce match contre Fleury Handball ne rentrera pas dans les annales du club lorrain. Alors qu’en championnat Metz Handball avait maîtrisé son sujet et s’était imposé sur le parquet de Fleury, cette fois il n’est jamais parvenu à trouver de solutions face au leader de la LFH.

Les filles du coach de Fleury, Frédéric Bougeant, ont du avoir recours aux jets de sept mètres pour venir à bout de Nantes en quarts de finale, elles ont largement dominé cette demi-finale et se qualifient logiquement pour la finale. Elles y affronteront Mios-Biganos-Bègles, tombeur d’Issy-Paris (28-23).

Sans Paule Baudouin, laissée au repos, avec une Ana Gros bien étudiée par la défense des Panthères et une Nina Kanto bien muselée et privée de munitions, la mission des Jaune et Bleu s'est compliquée singulièrement. Surtout quand la défense, habituel point fort, ne trouve pas les clés pour contrer la base arrière des roses, emmenée par Marta Mangue, Alexandrina Barbosa.

Les premières minutes du second acte étaient porteuses d’espoir avec un 3-0 inscrit par les Dragonnes leur permettant de revenir à deux unités (15-17, 33ème), mais ce ne fut qu’une éclaircie dans la grisaille.

Après cette défaite (31-24), Metz Handball ne peut défendre la Coupe de la Ligue, mais bénéficie de neuf jours pour préparer la réception de Viborg, décisive en vue de la qualification pour les quarts de finale de la Ligue des champions, dimanche.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
metz handball handball féminin handball sport société