Luxembourg, la Schueb, une parenthèse de bonheur pour oublier les temps difficiles

Publié le
Écrit par Christophe Gomond .

La plus grande foire foraine de la Grande Région bat son plein actuellement après deux années perturbées par la crise sanitaire. Les 223 forains de cette 680 ème édition accueillent les visiteurs jusqu'au mercredi 7 septembre place du Glacis à Luxembourg-ville. Un rendez-vous incontournable avant la rentrée.

Depuis le 19 août, la plus grande fête foraine de la Grande Région la Schueberfouer -la Schueb pour les intimes et les habitués- a repris du service place du Glacis à Luxembourg-ville après deux années perturbées par la crise du Covid. Jusqu'au mercredi 07 septembre, ce ne sont pas moins de 141 attractions en tout genre et 82 stands de restauration qui attendent chaque jour le public jusqu'à une heure du matin.  

Après deux années perturbées, la vraie Schueb est de retour

La Schueb 2022 c'est le plaisir de se retrouver après deux années compliquées car l'évènement avait été supprimé en 2020, au pire moment de la crise du Covid, et considérablement réduit l'année dernière.

Les clients cette année sont beaucoup plus gentils. Ils sont heureux. On m'a dit trois fois hier on vous aime.

Jean-François Vandervaeren, commerçant.

Cette année, l'ambiance habituelle de cette fête foraine est de retour. Jean-François Vandervaeren tient un stand de gaufres et de beignets. Une longue histoire de famille qui dure depuis 1896. Et cette année, le commerçant a remarqué quelquechose: "Avant c'était la routine, tous les ans il y avait la Schuebermesse mais là les clients étaient en attente. Les clients cette année sont beaucoup plus gentils. Ils sont heureux. On m'a dit trois fois hier on vous aime".

S'amuser et prendre du bon temps

Après ces derniers mois de stress marqués par le Covid, la guerre en Ukraine et la montée de l'inflation et notamment de prix de l'énergie, les visiteurs de la Schueb n'ont qu'une idée en tête prendre du bon temps, s'amuser en famille ou avec des amis et oublier l'espace d'un après-midi ou d'une soirée les problèmes du quotidien. 

C'est cher mais c'est toujours aussi cool. On voit qu'il n y a plus de restrictions liées au Covid donc ça fait plaisir.

Sabrina, une luxembourgeoise.

Confirmation dans les allées, Sabrina une luxembourgeoise est une habituée de la Schueb: "Donc, nous on vient chaque année depuis plus de dix ans. C'est cher mais c'est toujours aussi cool. On voit qu'il n y a plus de restrictions liées au Covid donc ça fait plaisir. Les gens sont joviaux". Son mari Gilles constate également une envolée des prix mais semble bien s'amuser: "Chaque année, on est toujours contents. Les gens ils ont attendu avec beaucoup d'impatience la grande foire, surtout au Luxembourg. Un dimanche -mais qu'est-ce qu'on fait un dimanche?- c'est bien d'aller à la foire pour profiter, surtout avec ma femme. Et voilà c'est magnifique".

Cette visiteuse qui s'est installée au Luxembourg il y a 9 ans ne louperait pour presque rien au monde ce rendez-vous de fin d'été. "C'est l'évènement au Luxembourg" explique t-elle. "Comme ils n'ont pas de parcs d'attractions, du coup ils viennent ici. C'est amical. Tout le monde qui vient. On fait des tours de manèges, on va manger, ça change un peu des restos habituels. C'est un peu une tradition de venir. En général, on y vient plusieurs fois". 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité